Actualités

Contenu

24 nouveaux français accueillis dans la citoyenneté française

 

Alain TRIOLLE, préfet de l’Ardèche, a présidé une cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française ce jeudi 23 mars 2017 en préfecture.

 

Le préfet a remis des décrets de naturalisation à 24 personnes, domiciliées dans l’arrondissement de Privas, ayant obtenu récemment la nationalité française par décret ou par mariage. Les naturalisés se sont également vus remettre un livret d’accueil dans la citoyenneté française qui rappelle les droits et devoirs des citoyens français contenant la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, la Charte des droits et devoirs du citoyen, les paroles de l’hymne national français et un extrait de la Constitution de 1958.

Ces citoyens, âgés de 20 à 72 ans, sont originaires de 12 pays différents : du Maghreb, d’Afrique, d’Asie, du Proche et Moyen-Orient et d’Europe.

Témoignant de la volonté de la Nation d’accueillir de nouveaux compatriotes, le préfet leur a souhaité la bienvenue dans la nationalité française : « Soyez fiers d’être désormais Français, comme nous sommes heureux de vous recevoir parmi nous ».

Les symboles de la République (Marianne, Marseillaise, Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen...) et ses valeurs (Liberté, Égalité, Fraternité) étaient au cœur de cette cérémonie.

Établie par la loi du 24 juillet 2006, la cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française a pour objectif de marquer solennellement l’entrée dans la communauté nationale des personnes devenues récemment françaises. Il s’agit, en même temps de partager un moment de convivialité entre les nouveaux citoyens et les autorités civiles, membres du corps préfectoral et maires des communes où résident les naturalisés, afin que ce moment, qui marque une étape importante dans la vie de ces nouveaux citoyens français, ne soit pas qu’une simple démarche administrative.

Ce type de cérémonie peut être organisé par le préfet ou par les maires, en leur qualité d’officier d’état civil, qui en font la demande au préfet.

La nationalité est le lien juridique qui relie un individu à un État déterminé. De ce lien découlent pour les personnes aussi bien des obligations que des droits politiques, civils voire professionnels. Il existe deux modes d’attribution de la nationalité française (la filiation et le double droit du sol) et trois modes d’acquisition (par décret, par mariage et par naissance et résidence en France).