Contenu

4 juillet 2019 : épisode de pollution de l’air en Ardèche

 
Épisode de pollution de type « estival » en cours (vigilance orange) Principales mesures réglementaires en vigueur jusqu’à la fin de l’épisode de pollution

Ce jeudi 4 juillet, les critères de déclenchement des procédures d’alerte N1 (vigilance orange), prévues par le dispositif préfectoral pour un épisode de type « estival » (Ozone), sont réunies sur l’ensemble du département de l’Ardèche.

Les principales recommandations en vigueur jusqu’à la fin de l’épisode de pollution sont détaillées ci-après :

Résidentiel

  • Interdiction du brûlage des déchets et de l’écobuage : les éventuelles dérogations sont suspendues.
  • Interdiction des feux d’artifice.
  • Interdiction de l’utilisation des barbecues à combustible solide.
  • Interdiction d’effectuer des travaux d’entretien ou de nettoyage avec des outils non électriques (tonte pelouse, taille haie, etc.).

Transports

  • Abaissement de la vitesse de 20 km/h (pour les vitesses supérieures ou égales à 90 km/h)
  • Abaissement de la vitesse de 10 km/h (pour les vitesses égales à 80 km/h)
  • Renforcement des contrôles de pollution des véhicules.
  • Réduire les temps d’entraînement et d’essai des compétitions mécaniques de 50 %.

Industrie et entreprises

  • Mise en œuvre des prescriptions particulières prévues dans les autorisations d’exploitation des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) en cas d’alerte à la pollution.
  • Report des opérations émettrices de polluants (composés organiques volatils (COV), particules fines ou d’oxydes d’azote) à la fin de l’épisode de pollution.
  • Réduction, sur les chantiers, des activités génératrices de poussière. Le maintien de l’activité est conditionné à la mise en place de mesures compensatoires efficaces.

Plus d’information dans l’arrêté préfectoral du 4 juillet 2019 :