Contenu

Activation du niveau 3 « Alerte canicule » du plan national de gestion de la canicule

 

Compte tenu de la hausse des températures communiquées par Météo France et après la période de vigilance jaune déclenchée le 24 juillet, le préfet de l’Ardèche annonce aujourd’hui le passage au niveau 3 « Alerte canicule » du plan national canicule.
Il est déclenché lorsque les températures annoncées par Météo-France dépassent les seuils d’alerte, à savoir 20°C la nuit et 34°C durant la journée.

 

Cette situation conduit l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et les acteurs locaux (maires, établissements de santé et médico-sociaux, services d’urgence et de secours…) à organiser la montée en charge du dispositif préventif et opérationnel pour la prise en charge des personnes vulnérables.

Les décisions mises en œuvre seront révisées en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire locale.

Détail du plan national canicule

Les conseils de prévention :

  • maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, musée, bibliothèque municipale, supermarché...) ;
  • évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;
  • pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation :

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
  • Crampes musculaires.
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
  • Agitation nocturne inhabituelle.

Veuillez consulter le communiqué de presse (format pdf - 123.7 ko - 25/07/2018) du 25 juillet 2018.

Pour toute information complémentaire :

L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes
Ministère des Solidarités et de la Santé
Vigilance météorologique