Contenu

Agriculteurs et bien-être animal : les précautions à prendre en cas de vague de chaleur

 

CR : Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

Professionnels agricoles, entreprises agroalimentaires, élevage et bien-être animal, consommation, chaîne du froid et transport... Retrouvez dans cet article les précautions à prendre en cas de vague de chaleur.

 

Professionnels

  • Hébergement et transport des animaux d’élevage

Les éleveurs et les organismes professionnels sont tenus de contrôler, au moins quotidiennement, les conditions d’hébergement de leurs animaux et de relever tout indicateur mettant en évidence une souffrance liée aux conditions climatiques exceptionnelles.

N’oubliez pas de vérifier la température de vos locaux (quotidiennement) ainsi que le bon fonctionnement des systèmes de renouvellement de l’air. Comme les Hommes, les animaux doivent être bien hydratés pour résister aux pics de chaleur. Il est ainsi conseillé de multiplier les points d’accès à une eau fraiche et propre, qui doit être proposée à volonté. La brumisation des animaux est également fortement recommandée.

Les animaux détenus en extérieur ont les mêmes besoins de surveillance quotidienne, et d’un apport d’eau propre et fraîche à volonté : rappelons qu’ils doivent aussi bénéficier d’un abri, naturel ou artificiel, propre à leur assurer de l’ombre, une protection contre les aléas climatiques et de taille adaptée au troupeau.

Le transport d’animaux vivants est strictement réglementé. En période de canicule (comme à toute autre période de l’année), l’article 3 du règlement CE 1/2005 s’applique : « Nul ne transporte ou ne fait transporter des animaux dans des conditions telles qu’ils risquent d’être blessés ou de subir des souffrances inutiles ». Ainsi, les animaux ne doivent pas être transportés en cas de températures extrêmes pouvant générer des souffrances évitables.

  • Entreprises alimentaires

Limitez au strict minimum les étapes intermédiaires de stockage hors chaîne du froid et les transports, limitez les ouvertures de porte des chambres froides dans les établissements ainsi que celles des véhicules de transport réfrigéré pendant les livraisons. La plateforme téléphonique « Canicule info service » vous informe également au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), tous les jours de 9h à 19h.

  • Professionnels agricoles : prévenez les risques

L’employeur est tenu d’évaluer les risques professionnels liés aux fortes chaleurs et de prendre les mesures de prévention correspondantes, techniques ou d’organisation du travail ainsi que d’information et de formation des salariés.
Outre les mesures de prévention qui s’imposent (adapter les horaires de travail, mettre à disposition des personnels de l’eau et des ventilateurs ou autres matériels de protection, etc.), n’oubliez pas que les fortes chaleurs aggravent d’autres risques déjà existants.

  • Soyez ainsi particulièrement vigilants sur les risques suivants :

incendies de forêts : ne pas fumer, éviter d’utiliser du matériel pouvant provoquer des étincelles (scies à chaîne) ; pour les agriculteurs : reporter les travaux agricoles qui peuvent l’être pour minimiser les risques d’incendies ;
transport de jerricans d’essence : la transformation de l’essence liquide en phase vapeur est rapide par forte chaleur. Ces vapeurs d’essence s’enflamment ou explosent très facilement au contact de tout point chaud, surface chaude ou étincelle, il est donc recommandé d’éviter d’en transporter dans les véhicules de service ;
intoxication avec des produits chimiques : lors de fortes chaleurs, les produits chimiques se transforment plus vite en vapeur donc s’inhalent plus facilement et la peau les absorbe plus facilement, évitez d’en utiliser (produits phytosanitaires).

Pour plus d’informations sur le transport des animaux, retrouvez la réglementation en vigueur :
https://agriculture.gouv.fr/transport-danimaux-en-periode-de-canicule-la-reglementation

Particuliers

Un coup de chaleur peut se manifester de différentes manières : grande faiblesse, grande fatigue, étourdissements, vertiges, propos incohérents, nausées, vomissements, crampes musculaires, température corporelle élevée, perte d’équilibre, soif et maux de tête, voire convulsions et perte de connaissance. Si vous êtes témoin ou victime de ce type de symptômes, il s’agit d’une urgence, il faut appeler les secours et boire de l’eau par petites quantités.

Pour en savoir plus et découvrir d’autres conseils utiles, consultez la plaquette : caniculepdf (format pdf - 90.7 ko - 17/06/2022)