Contenu

Bilan 2018 du service Alimentation

 

En 2018, le service inspection a réalisé un total de 474 inspections : 268 contrôles au stade de la distribution (dont 105 restaurants), 113 dans les établissements de productions agréés, 93 en restauration collective.
Outre l’inspection en continu de toutes les carcasses mises à la consommation ; les 6 abattoirs de boucherie et de volailles ont fait l’objet d’une inspection formalisée 23 fois au cours de l’année sur différentes thématiques : l’hygiène du process, la protection animale, sous-produits et matériels à risque spécifié (MRS).
A l’issue de ces inspections, 180 avertissements, 33 mises en demeure ont été dressés. 3 établissements ont fait l’objet de fermeture administrative.

Il convient de noter que la fréquence des inspections résulte, conformément à la réglementation européenne, d’une analyse de risque pour les établissements agréés et est donc adaptée au volume de production de l’établissement, au process mis en œuvre, au public consommateur et à la conformité de l’établissement lors de l’inspection précédente. Ces inspections sont programmées au vu des priorités fixées au niveau national (surveillance régulière nationale et surveillance ponctuelle nationale obligatoire et optionnelle) et locale.
En 2018, les établissements devant être inspectés au titre de la surveillance régulière nationale l’ont tous été (104 % de réalisation pour l’Ardèche, par rapport à la moyenne régionale à 97 %).
La surveillance ponctuelle nationale obligatoire a été réalisée à 76 % en Ardèche (90 % au niveau régional) et la surveillance ponctuelle nationale optionnelle a été réalisée à 82 % (145 % au niveau régional).
Ces chiffres montrent bien la priorité donnée au niveau du département : assurer les inspections de la surveillance ponctuelle nationale cad les établissements de productions agréés, tout en répondant aux demandes d’orientation locales, notamment l’OIV (orienté sur les marchés et restaurants en 2018).
10 demandes d’agrément ont été instruites dans l’année avec 2 dossiers incomplets dont un non complété qui n’a pas permis l’attribution de l’agrément, 4 agréments en centre d’emballage d’oeufs, 3 agréments en produits laitiers et un agrément en produits à base de viande, un agrément en cuisine centrale ont été attribués.
20 plaintes ont été traitées en 2018  ; les inspections ayant entraîné 8 mises en demeure et 3 fermetures administratives. Le traitement des plaintes permet d’orienter les contrôles ; notre action est ainsi plus ciblée et donc plus efficace.

2018 a été ponctuée d’un nombre important d’alertes : 23 alertes, certaines venant d’autres départements et 11 alertes directement liées à la production ardéchoise. Les germes pathogènes Listeria et Salmonelle sont les plus représentés, tous les types de producteurs sont représentés : producteur fermier, à la fromagerie artisanale au gros abattoir de volailles. Un travail conjoint avec la chambre d’agriculture et les syndicats de professionnels sera mené en 2019 pour refaire passer les messages sur les bonnes pratiques de fabrication.

Enfin le service alimentation a réalisé près de 200 prélèvements dans le cadre des plans de contrôle et plans de surveillance à tous les stades de production : de l’abattoir à la grande distribution. Ces plans permettent de valider le statut de la France pour l’exportation de ses denrées et d’adapter la surveillance sanitaire voire la réglementation en détectant l’émergence de nouveaux contaminants.

Bilan abattoirs de boucherie :
L’inspection de toutes les carcasses d’animaux mises à la consommation, dans les 3 abattoirs de boucherie ardéchois, a abouti à 266 saisies partielles, à 2257 saisies d’abats et à 203 saisies totales, sur des carcasses de bovins, veaux, ovins, caprins et porcins.
Pour mémoire, aucun des 3 abattoirs de boucherie ne réalise d’abattage rituel hormis durant les 3 jours de la fête religieuse de l’Aïd El Kebir.
Le tonnage 2018 des abattoirs ayant une inspection permanente est respectivement d’environ 300 tonnes pour Privas, 1500 tonnes pour Annonay et 3000 tonnes pour Aubenas. En volailles, le tonnage de l’abattoir de Feline « les Fermiers de l’Ardèche » est légèrement supérieur à 10 000t pour 2018.
Outre l’inspection en continu de toutes les carcasses mises à la consommation ; les 6 abattoirs de boucherie (3) et de volailles (3) ont fait l’objet d’une inspection formalisée 23 fois au cours de l’année sur différentes thématiques : l’hygiène du process, la protection animale, sous-produits et matériels à risque spécifié (MRS).