Contenu

Bilan de l’activité opérationnelle réalisée par les services d’incendie et de secours ardéchois

 

Saison estivale 2015

 

Les mois de juillet et août 2015 ont été caractérisés par des conditions climatiques extrêmes :
- les températures ont régulièrement dépassé les 35° C (39,6° C à Vallon-Pont-d’Arc le 6 juillet, 39,5° C à Grospierres et 38,7° C à Sablières ce qui constitue un record depuis 1991),
- le nombre de jours de vent fort a été sensiblement supérieur à la normale,
- l’absence de pluie significative, hormis le 31 juillet et le 6 août (perturbation orageuse qui a traversé le département).

Le département a été classé très sensible entre mi-juillet et début août.
Au 31 août et depuis le 1er janvier, 78 incendies ont été déclarés et ont parcouru 215 ha de bois, garrigues et végétations diverses au sein du département de l’Ardèche.

Les plus significatifs :

Si jusqu’à présent les feux concernaient plus particulièrement le sud-Ardèche, cette année c’est l’ensemble du département qui a été touché. Dans la majorité des cas, des activités humaines, voire des actes de malveillance, sont en cause.

Les dispositifs préventifs (patrouilles, groupes d’intervention feux de forêts, avion d’observation et de reconnaissance, vigies) ont été fortement mobilisés et ce en parfaite collaboration avec les partenaires du SDIS (Direction Départementale des Territoires, forestiers-sapeurs du département, Office National des Forêts). De même, les moyens de lutte, notamment les moyens aériens départementaux (hélicoptère bombardier d’eau) et nationaux (avions de la sécurité civile) sont intervenus à de nombreuses reprises en utilisant le pélicandrome de Lanas et ses installations logistiques (station carburant et ravitaillement en produit retardant).
En comparaison, l’été 2014 avait mobilisé moins de moyens préventifs et curatifs et moins d’un hectare avait brûlé (ce qui constituait un record d’absence d’activité). Les feux les plus importants (Fons 96 ha – Le Roux 23 ha et Banne 80 ha) étaient survenus en mai, juin et septembre. L’automne 2014 allait cependant connaître une activité opérationnelle intense avec les nombreux épisodes cévenols que subira le département.

En dehors de l’activité feu de forêt, d’autres faits marquants ont nécessité l’intervention des services d’incendie et de secours ardéchois : plusieurs secours à personnes (fête votive de Joyeuse, chute accidentelle à Limony), un feu de ferme à Satillieu, plusieurs sapeurs-pompiers ardéchois en renfort dans le Gard, le plan canicule, le Tour de France).