Contenu

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse : exercice de sûreté nucléaire, les 13 et 14 décembre 2016

 

Les 13 et 14 décembre, les pouvoirs publics et EDF organisent un exercice sûreté nucléaire au Centre nucléaire de production d’électricité (CNPE) de Cruas-Meysse dans la zone des 10 kilomètres autour de la centrale.

 

Il a pour objectif de tester l’organisation de crise qui serait déployée par les pouvoirs publics et EDF afin d’assurer la protection de la population dans l’hypothèse d’un accident nucléaire.

Mardi 13 décembre, l’exercice portera sur la chaîne de décision. Cette première journée n’entraînera aucune action sur le territoire. La centrale de Cruas-Meysse simulera, à partir d’un scénario fictif non connu des participants, un accident technique qui nécessitera la mise en œuvre des dispositions prévues par son Plan d’urgence interne (PUI). L’exercice mobilisera les équipes EDF (personnel d’astreinte sur le site et appuis techniques au niveau national) ainsi que les circuits d’expertise, de contrôle et de décision des pouvoirs publics (Autorité de sûreté nucléaire, Institut de sûreté nucléaire et de radioprotection, Mission d’appui à la gestion des risques nucléaires et préfecture de l’Ardèche).

Mercredi 14 décembre, l’exercice permettra de tester un certain nombre de dispositions prévues par les pouvoirs publics dans le cadre d’un déclenchement fictif par le Préfet de l’Ardèche du Plan particulier d’intervention (PPI). La population n’est pas appelée à participer à cette simulation. Cependant, le scénario conduira à mettre en œuvre un certain nombre d’actions.

  • Bouclage routier à 5 km (positionnement des hommes et matériels) sans impact sur la circulation
  • Mise à l’abri d’élèves dans plusieurs établissements scolaires 
  • Evacuation (fictive) de la zone des 5 km 
  • Évacuation d’un établissement pour personnes âgées de la commune de Cruas jouée par des élèves infirmiers

Cette seconde journée d’exercice mobilisera, en plus des acteurs de la première journée, différents services opérationnels de l’État (Gendarmerie nationale, SDIS, SAMU, DSDEN, DDT, DDCSPP, ARS, etc.), des collectivités locales (Conseil départemental de l’Ardèche, mairies) et divers organismes (VNF, CNR, Météo France).
Les élus locaux seront étroitement associés au déroulement de l’exercice, dont la vocation est aussi d’améliorer encore l’information des populations. Cette simulation s’inscrit dans le cadre du programme national d’exercices élaboré par les pouvoirs publics et EDF pour l’ensemble des centrales du parc nucléaire français.

Pour en savoir plus, téléchargez le dossier de presse (format pdf - 287.3 ko - 08/12/2016) .