Contenu

Centres commerciaux : des règles sanitaires strictes à respecter

 

Alors que la pression épidémique s’accroît, le Premier Ministre a annoncé vendredi 29 janvier de nouvelles mesures sur l’ensemble du territoire national pour lutter contre la progression de la COVID 19. L’ouverture des commerces reste le principe, à l’exception des commerces ou centres commerciaux de plus de 20 000 m², qui génèrent des brassages de population importants, présentant ainsi un risque de circulation accrue du virus.

Après vérification des conditions d’application du décret n°2021-99 du 30 janvier 2021, aucun centre commercial n’est contraint de fermer en Ardèche.
Ainsi, le centre commercial AUCHAN de Guilherand-Granges, qui avait décidé de sa propre initiative de fermer ses commerces non-alimentaires dès le lundi 01er février, a été informé ce matin par la préfecture qu’il pouvait rouvrir sa galerie marchande.

Au vu de la situation sanitaire dans le département (208 personnes hospitalisées en Ardèche dont 6 en réanimation, taux de positivité de 9,1 % et taux d’incidence global de 260,7 pour 100 000 habitants), Thierry DEVIMEUX, préfet de l’Ardèche, en appelle à la responsabilité des directeurs des centres commerciaux et au civisme des clients pour continuer de respecter avec la plus grande rigueur les mesures d’hygiène, les gestes barrières et la distanciation sociale.

En complément, de nouvelles jauges s’appliquent dans les commerces et centres commerciaux de l’Ardèche conformément au dit décret :
• Les établissements dont la surface de vente est inférieure à 8 m² ne peuvent accueillir qu’un client à la fois
• Les établissements dont la surface de vente est comprise entre 8m² et 400 m² ne peuvent accueillir un nombre de clients supérieur à celui permettant de réserver à chacun une surface de 8 m2
• Les autres établissements ne peuvent accueillir un nombre de clients supérieur à celui permettant de réserver à chacun une surface de 10 m²
Pour rappel, chaque magasin doit afficher le nombre maximal de personnes autorisées simultanément.

Des contrôles dans les grandes et moyennes surfaces ont déjà eu lieu et continueront à être effectués par les services de l’État pour veiller à la bonne application de ces mesures. Cet effort collectif est indispensable pour enrayer la propagation du virus.