Juillet 2019

Contenu

Communiqué de presse : Identification obligatoire des chiens et chats par puce électronique ou tatou

 

Toute l’année, chiens et chats peuvent être perdus, mais cette fréquence augmente à l’approche de la saison estivale. En effet, les déplacements et changements occasionnels de domicile – nombreux en période estivale – sont un facteur de désorientation et de stress pour l’animal qui perd ses repères et se trouve en état de divagation. Cette situation pose, outre des problèmes de protection animale (animaux accidentés), de potentiels problèmes de santé et de sécurité publiques (accidents sur la voie publique, morsures…). Chaque année, 50 000 animaux perdus se retrouvent en fourrière.

L’identification par puce électronique ou par tatouage (et l’enregistrement dans le fichier national I-CAD) est essentielle puisqu’elle seule permet à la fourrière de contacter rapidement le propriétaire. Celui-ci dispose alors de 8 jours francs pour récupérer son chien ou son chat. Passé ce délai, l’animal est considéré comme abandonné, et placé dans un refuge ou une famille d’accueil.

En Ardèche, deux fourrières associatives couplées chacune avec un refuge existent sur les communes de Savas et de Lavilledieu. Ces structures assurent la prise en charge, la garde et l’entretien des animaux errants en lien avec le vétérinaire praticien et les services de la direction de la cohésion sociale et de la protection des populations.

Communiqué de presse : Identification obligatoire des chiens et chats par puce électronique ou tatouage (format pdf - 64.9 ko - 16/07/2019)