Contenu

COVID-19 : Informations, recommandations & mesures sanitaires

 

Depuis janvier 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée depuis la Chine.

Le 16 mars 2020, le Président de la République a pris des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars, à 12h00.

De nouvelles mesures concernant les contacts et déplacements sont détaillées dans le décret (format pdf - 172.9 ko - 24/03/2020) pris par le Premier ministre dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire (Parution au Journal Officiel du 24 mars 2020).

Jusqu’au 11 mai 2020, tout déplacement de personne hors de son domicile est interdit à l’exception des déplacements pour les motifs suivants en évitant tout regroupement de personnes :

- Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ;

- Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées par l’article 8 du présent décret ;

- Déplacements pour motifs de santé à l’exception des consultations et soins pouvant être assurés à distance et, sauf pour les patients atteints d’une affection de longue durée, de ceux qui peuvent être différés ;

- Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants ;

- Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;

- Déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ;

- Déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire ;

- Déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.

Toute infraction à ces règles est sanctionnée.
Contravention réprimant la violation des mesures de confinement : amende forfaitaire de 135 euros pouvant être majorée à 375 euros.

Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Se laver les mains régulièrement.
• Tousser ou éternuer dans son coude.
• Utiliser des mouchoirs à usage unique.
• Se saluer, ne pas se serrer la main et éviter les embrassades.

J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Un numéro vert répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

Attestation de déplacement dérogatoire

  • Attestation numérique : Les données saisies sont stockées exclusivement sur votre téléphone ou votre ordinateur. Aucune information n’est collectée par le Ministère de l’Intérieur. L’attestation pdf générée contient un QR Code. Ce code-barres graphique permet de lire les informations portées dans votre attestation au moment de leur saisie. Il peut-être déchiffré à l’aide de tout type de lecteur de QR code générique. Remplissez en ligne votre attestation numérique sur : media.interieur.gouv.fr

L’attestation de déplacement dérogatoire est également téléchargeable, au format .pdf, ou peut être rédigée sur papier libre.
Pour une meilleure accessibilité, l’attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible en format .txt, .docx et en langue anglaise.

Le justificatif de déplacement professionnel est téléchargeable, au format .pdf, ou peut être rédigée sur papier libre.
Pour une meilleure accessibilité, le justificatif de déplacement professionnel est désormais disponible en format .txt, .docx et en langue anglaise.

Des restrictions d’accès au territoire français sont mises en place dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. À compter du 8 avril, tout voyageur est tenu d’avoir l’attestation correspondant à sa situation. Retrouvez l’attestation sur le site du ministère de l’Intérieur.

Interdiction temporaire d’accès à certains lieux du département
A compter du 21 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre sont interdits au public :

  • les parcs publics
  • jardins municipaux
  • voies pédestres et cyclables des espaces forestiers
  • les voies vertes,
  • les sentiers de randonnées balisés
  • les zones de loisirs et d’escalade
  • les berges de canaux, de cours d’eau et de lacs, dont les gorges de l’Ardèche et les activités nautiques qui y sont pratiquées

Concernant les établissements recevant du public

L’observation des règles de distance étant particulièrement difficile au sein de certains établissements recevant du public, il y a lieu de fermer ceux qui ne sont pas indispensables à la vie de la Nation tels que les cinémas, bars ou discothèques. Il en va de même des commerces à l’exception de ceux présentant un caractère indispensable comme les commerces alimentaires (y compris les drive alimentaires), pharmacies, banques, stations-services ou de distribution de la presse.

Afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, dites “barrières”, définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance. Les rassemblements, réunions, activités et accueils qui ne sont pas interdits en vertu de l’arrêté du 15 mars 2020 complétant l’arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 sont organisés en veillant au strict respect de ces mesures.

1/ Les établissements relevant des catégories mentionnées ci-après ne peuvent plus accueillir de public jusqu’au 11 mai 2020 :

  • au titre de la catégorie L : Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple ;
  • au titre de la catégorie M : Magasins de vente et centres commerciaux, sauf pour leurs activités de livraison et de retrait de commande et pour les activités listées ci-dessous
  • au titre de la catégorie N : Restaurants et débits de boissons sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le “room service” des restaurants et bars d’hôtels et la restauration collective sous contrat ;
  • au titre de la catégorie P : Salles de danse et salles de jeux ;
  • au titre de la catégorie S : Bibliothèques, centres de documentation ;
  • au titre de la catégorie T : Salles d’expositions ;
  • au titre de la catégorie X : Établissements sportifs couverts ;
  • au titre de la catégorie Y : Musées.
  • - au titre de la catégorie CTS : Chapiteaux, tentes et structures ;
  • - au titre de la catégorie PA : Établissements de plein air ;
  • au titre de la catégorie R : Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement, sauf ceux relevant des articles 4 et 5.

Les établissements relevant du I peuvent toutefois continuer à recevoir du public pour les activités figurant en annexe du présent arrêté.
Les établissements de culte, relevant de la catégorie V, sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion de plus de 20 personnes en leur sein est interdit jusqu’au 15 avril 2020, à l’exception des cérémonies funéraires.
Les établissements mentionnés aux articles L. 322-1 et L. 322-2 du code du sport sont fermés jusqu’au 15 avril 2020.

2/ Liste des commerces autorisés à maintenir leur activité :

  • Entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles
  • Commerce d’équipements automobiles
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles
  • Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles
  • Commerce de détail de produits surgelés
  • Commerce d’alimentation générale
  • Supérettes
  • Supermarchés
  • Magasins multi-commerces
  • Hypermarchés
  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé
  • Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé
  • Les distributions alimentaires assurées par des associations caritatives
  • Commerce de détail de carburants en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d’équipements de l’information et de la communication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d’aliments et fournitures pour les animaux de compagnie
  • Commerce de détail alimentaire sur éventaires et marchés
  • Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé
  • Vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés n.c.a.
  • Hôtels et hébergement similaire
  • Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée lorsqu’il constitue pour les personnes qui y vivent un domicile régulier
  • Terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs lorsqu’ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier
  • Location et location-bail d’autres machines, équipements et biens
  • Location et location-bail de machines et équipements agricoles
  • Location et location-bail de machines et équipements pour la construction
  • Activités des agences de placement de main-d’œuvre
  • Activités des agences de travail temporaire
  • Réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements périphériques
  • Réparation d’équipements de communication
  • Blanchisserie-teinturerie
  • Blanchisserie-teinturerie de gros
  • Blanchisserie-teinturerie de détail
  • Services funéraires
  • Activités financières et d’assurance

Pour couper court aux intentions de déplacements touristiques, Françoise SOULIMAN, préfet de l’Ardèche a pris un arrêté interdisant jusqu’à la fin du confinement et sur l’ensemble du département, la location à titre touristique, des chambres d’hôtels ainsi que des meublés de tourisme ou de tout autre logement destiné à la location saisonnière. Cette interdiction ne concerne pas l’hébergement au titre du domicile régulier des personnes qui y vivent, l’hébergement d’urgence ou l’hébergement pour des besoins professionnels. Consultez l’arrêté préfectoral

Concernant les examens nationaux et concours

Le principe général : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire, à l’exception de l’épreuve orale du baccalauréat de français qui est maintenue.
Retrouvez la FAQ sur les examens nationaux du ministère de l’éducation nationale en cliquant sur le lien suivant.

Concernant les déplacements

La règle est de limiter au maximum ses déplacements.
Les transports en commun sont maintenus pour permettre au Français d’accomplir les trajets strictement nécessaires.
Les stations-essence sont ouvertes, il n’y a pas de pénurie de carburant.
Les taxis et VTC sont maintenus. Le trafic aérien est réduit.

Concernant les espaces de pratique du sport

Plus aucun rassemblement n’est autorisé (même au-dessous de 100 personnes).
Les activités sportives d’accueil collectif ne sont plus autorisées.
Les activités des établissements d’activités physiques et sportives, y compris celles des salles de sport sont suspendues.

Concernant les ordonnances médicales à reconduire

L’arrêté du ministre de la santé du 14 mars 2020, paru au Journal officiel du 15 mars 2020, autorise la prolongation exceptionnelle des ordonnances pour les traitements chroniques.

Ces informations sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Aide aux entreprises

Les demandes d’activité partielle doivent être saisies sur activitepartielle.emploi.gouv.fr.
Les entreprises doivent suivre les recommandations de la DIRECCTE pour éviter certaines erreurs qui peuvent empêcher la bonne instruction de leur dossier (ex : ne pas oublier de faire une demande d’indemnisation).

Les consignes pour la livraison de colis

Vous pouvez recourir à des services de livraison à domicile en toute sérénité face aux enjeux sanitaires. Ouvrez Précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de colis

Concernant les marchés alimentaires

Dans le cadre du renforcement des mesures de confinement, les marchés couverts ou non sont interdits sur l’ensemble du territoire national, sauf dérogation.
À la demande des maires, le préfet peut accorder une autorisation d’ouverture pour ces marchés alimentaires. Il étudie au cas par cas ces demandes, et prend des décisions propres à concilier sécurité sanitaire et continuité de l’approvisionnement alimentaire en produits frais.
Il appartient aux maires de veiller au respect des modalités d’organisation propres à garantir la sécurité des populations et le respect des gestes barrière.
Pour consulter la liste des marchés autorisés en Ardèche : rendez-vousici

Vous souhaitez vous engager pour lutter contre le COVID-19 ?

Rendez-vous ici pour plus d’informations.

Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19 et les recommandations pour votre santé et vos voyages sur la plateforme :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Les bases d’information et foires aux questions disponibles

Coronavirus : en savoir plus sur le Covid19

Coronavirus : points de situation quotidiens de l’ARS AURA

Coronavirus : informations aux professionnels de santé

Coronavirus : informations de l’académie de Grenoble

Coronavirus : recommandations pour les établissements scolaires et les personnels

Coronavirus : comment mon enfant continue-t-il à apprendre avec la fermeture des écoles et établissements scolaires

Coronavirus : mise en œuvre de la continuité pédagogique

Coronavirus : informations pour les entreprises et les salariés

Coronavirus : mesures de soutien immédiat et contacts utiles pour les entreprises
Coronavirus : activité partielle pour maintenir en emploi les salariés
Coronavirus : conseils aux voyageurs avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Arnaques liées au Coronavirus, ouvrez le site de la DGCCFF www.economie.gouv.fr

Les recommandations

Comme pour l’épisode de grippe saisonnière, les gestes barrières (tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, se laver les mains régulièrement ou utiliser des gels hydro-alcooliques et éviter de saluer en se serrant la main ou par une embrassade) sont des réflexes incontournables à adopter et efficaces pour se protéger de la maladie.

Ouvrez l’affiche des gestes barrières et réflexes : spf0b001001 coronavirus 400x600 fr hd (format pdf - 106.8 ko - 16/03/2020)

Les informations officielles