Contenu

De nouvelles mesures concernant la chasse au petit gibier à compter du 28/11/2020, 6 heures.

 

Dans le contexte actuel du confinement, les autorités sont amenées à identifier les activités d’intérêt général qui doivent perdurer. Le maintien de l’équilibre entre préservation des activités agricoles, protection des peuplements forestiers et état des populations de la faune sauvage, constitue un enjeu majeur.

En cette période automnale, correspondant habituellement à l’exercice de la chasse et à la réalisation d’une part très importante des prélèvements, la régulation des espèces de faune sauvage responsables des dégâts agricoles et sylvicoles est nécessaire.

Jusqu’à présent, en Ardèche, seule la pratique de la chasse au grand gibier réalisée dans l’intérêt général était autorisée par arrêté préfectoral du 6 novembre dernier.

Désormais, l’allègement du confinement permet également la pratique de la chasse individuelle dans le cadre du nouveau périmètre des 20 km et des trois heures de déplacement quotidien.

Aussi, le préfet de l’Ardèche, Françoise SOULIMAN a pris ce jour un nouvel arrêté qui entrera en vigueur dès demain, samedi 28 novembre 2020, 6 heures.

Cet arrêté réglemente l’exercice de la chasse au petit gibier, lorsqu’elle s’accompagne d’une pratique en action coordonnée entre plusieurs chasseurs.
Ces opérations doivent s’effectuer dans le respect des règles sanitaires suivantes, en plus des règles de sécurité :
- pas de rassemblement de plus de six personnes ;
- port du masque obligatoire pendant les rassemblements ;
- interdiction des repas collectifs ;
- enregistrement de tous les participants avec leurs coordonnées à chaque chasse ;
- -application des gestes barrières avec la distanciation physique et le port d’un masque en dehors de l’action de chasse ;
- pendant l’action de chasse distance de 20 m. minimum entre chaque participant.

Dans les installations de chasse type « hutte » ou « palombière » :
- la règle des 8 m² par personne s’applique sauf si l’ensemble des personnes est issu du même lieu de résidence ;
- port du masque obligatoire ;
- lavage des mains avec une solution hydro-alcoolique en arrivant et en repartant ;
- renseignement du carnet de hutte ou de tonne par une seule personne avec stylo à bille dédié ;
- aération de la hutte pendant une heure entre chaque occupant.