Contenu

Elections départementales 2015 (ex élections cantonales)

 

Les élections départementales auront lieu les 22 et 29 mars 2015.

 

Ce qui change par rapport aux cantonales :

Les 22 et 29 mars prochains, vous élirez vos conseillers départementaux. C’est le nouveau nom des élus qui vous représenteront au sein du conseil général de l’Ardèche. La disparition du terme de conseiller général s’accompagne d’une réforme du scrutin à plusieurs niveaux (loi du 17 mai 2013) :
Le nombre de cantons ardéchois passe de 33 à 17.
Deux fois moins nombreux, les nouveaux cantons sont cohérents et équilibrés. Ils prennent en compte les mutations démographiques tout en respectant la géographie des territoires qui font l’identité de l’Ardèche.

Vous voterez pour un binôme de candidats.

Dans chacun de ces nouveaux cantons, les électeurs désigneront un binôme de conseillers départementaux, un homme et une femme, qui siégeront à l’assemblée départementale. Chaque membre du binôme aura un remplaçant du même sexe que lui. Cette réforme garantit ainsi la parité de l’assemblée départementale.

Le conseil départemental est renouvelé dans son intégralité tous les six ans (et non plus par moitié comme c’était le cas jusqu’à présent). Pour être élu au premier tour de scrutin, un binôme doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrage égal au quart des électeurs inscrits. Au second tour, la majorité relative suffit.

Mise en ligne de documents utiles :

Dans le cadre de la préparation de ces élections, un certain nombre de documents ont été publiés dans la rubrique "Politiques publiques/Citoyenneté" sous-rubrique « Elections politiques ».

Il s’agit de documents généraux, de documents à l’attention des maires et des candidats. Vous y trouverez notamment le Memento à l’usage des candidats (format pdf - 1.3 Mo - 07/01/2015) .

Vous pouvez aussi poser vos questions, par mail, à l’adresse suivante : pref-elections@ardeche.gouv.fr

Pour en savoir plus, consultez le dossier de presse (format pdf - 1.6 Mo - 16/01/2015) réalisé par le ministère de l’Intérieur.