Contenu

Épisode de pollution atmosphérique à l’ozone en Ardèche

 

Ce vendredi 17 juin 2022 débute un épisode estivale de pollution atmosphérique, sur une partie du département de l’Ardèche.

Étant donné que les impacts sanitaires de la pollution atmosphérique sont avérés et qu’il existe dans le même temps des moyens pour réduire les émissions de polluants, le Préfet de l’Ardèche a pris un arrêté afin de déclencher les mesures d’urgence prévues par la procédure d’alerte à compter du vendredi 17 juin 2022 seulement sur le bassin d’air concerné à savoir la Vallée du Rhône (Cf. Carte en annexe).

En conséquence, et en vue de limiter cette pollution fortement liée à l’ensoleillement et à la chaleur, le Préfet a décidé de mettre en œuvre les premières mesures d’urgence le vendredi 17 juin 2022 à partir de 17h00 (premier jour d’alerte), tout sauf transport où ses règles s’appliquent à partir de samedi 18 juin 2022 à partir de 05h00, et jusqu’à nouvel ordre dans la zone concernée, à savoir :


Résidentiel

• Interdiction totale de la pratique du brûlage.
• Interdiction des barbecues à combustible solide.
• Dans les espaces verts et jardins publics, mais également dans les lieux privés, reporter les travaux d’entretien ou de nettoyage avec des outils non électriques ou avec des produits à base de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis).
• Interdiction des feux d’artifice pendant la période de pollution.

Transports
• Renforcement des contrôles de pollution des véhicules.
• Abaissement de la vitesse de 20 km/h (pour les vitesses supérieures ou égales à 90 km/h) sur tous les axes routiers pour tous les véhicules à moteur.
• Abaissement de la vitesse de 10 km/h (pour les vitesses égales à 80 km/h) sur tous les axes routiers pour tous les véhicules à moteur.
• Modification du format des compétitions mécaniques (terre, air) en réduisant les temps d’entraînement et d’essai de 50 %

Agriculture et espaces verts

• Interdiction de l’écobuage.
• Interdiction totale du brûlage des sous-produits agricoles et forestiers.

Industrie et entreprises

• Sensibiliser le personnel et vigilance accrue des exploitants sur le fonctionnement des installations (paramètres de fonctionnement, stabilisation des charges, bon fonctionnement des systèmes de traitement) et sur l’application des bonnes pratiques.
• Reporter des opérations émettrices de composés organiques volatiles (COV) : travaux de maintenance, dégazage d’une installation, chargement ou déchargement de produits émettant des composés organiques volatils en l’absence de dispositif de récupération des vapeurs.
• Reporter des opérations émettrices de particules ou d’oxydes d’azote (manipulation des déchets, broyage, transfert de matériaux) en l’absence de dispositif de traitement adéquat.
• Mettre en fonctionnement des systèmes de dépollution renforcés, lorsqu’ils sont prévus, pendant la durée de l’épisode de pollution.
• Prioriser le combustible le moins émissif pour les installations mixtes.
• Limiter l’usage des engins de manutentions thermiques au profit des engins électriques.
• Réduire l’utilisation de groupes électrogènes aux strictes conditions de sécurité.
• Mettre en œuvre des prescriptions particulières prévues dans les autorisations d’exploitation des ICPE en cas d’alerte à la pollution de niveau 1.

Construction (chantiers, BTP, carrières)

• Mettre en place des mesures de réduction de l’activité sur les chantiers générateurs de poussières et mettre en place des mesures compensatoires (arrosage, etc.).
• Limiter l’usage des engins de manutentions thermiques au profit des engins électriques.
• Réduire l’utilisation de groupes électrogènes aux strictes conditions de sécurité.

Collectivités
• Interdiction des feux d’artifice pendant la période de pollution.

Conseils à la population :

• Populations vulnérables et sensibles :
◦ Évitez les sorties durant l’après-midi lorsque l’ensoleillement est maximum ;
◦ Évitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions sportives), autant en plein air qu’à l’intérieur.
◦ Reportez les activités qui demandent le plus d’effort.

• Population générale :

◦ Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).

Les services de l’État, des forces de l’ordre et de secours, en lien avec les collectivités territoriales, sont mobilisés tout au long de cette période de vigilance.

Communes concernées

Arreté préfectoral (format pdf - 813.8 ko - 17/06/2022)

bulletin vigilance 17 06 2022 (format pdf - 489.2 ko - 17/06/2022)