Actualités

Contenu

Journée d’hommage aux Justes de France

 

Le dimanche 16 juillet 2017 a été célébrée la journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites et d’hommage aux justes de France.

 

La loi 2000-644 du 10 juillet 2000 institue une journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux "Justes" de France, qui ont recueilli, protégé ou défendu au péril de leur propre vie et sans aucune contrepartie une ou plusieurs personnes menacées de génocide.

Elle prévoit que cette journée soit fixée au 16 juillet, date anniversaire de la rafle du Vélodrome d’Hiver à Paris.

Une cérémonie commémorative s’est déroulée à Privas devant la stèle située avenue du Vanel sous la présidence de Paul-Marie CLAUDON, secrétaire général, sous-préfet de l’arrondissement chef-lieu, des délégations d’associations d’anciens combattants et victimes de guerre ainsi que des autorités civiles et militaires.

Le secrétaire général a lu le message de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées avant de procéder au traditionnel dépôt de gerbes.