Contenu

La charte de gestion durable des territoires

 

La charte de gestion durable des territoires signée le 25 juin dernier par les représentants de l’Etat, du conseil général, des associations des maires, du parc naturel régional des Monts d’Ardèche, de la chambre d’agriculture et des organisations syndicales agricoles vise à assurer la durabilité de l’agriculture ardéchoise par la recherche d’un meilleur équilibre et d’une complémentarité renforcée entre les espaces agricoles, naturels et bâtis du département.

 

Cette démarche, initiée à la demande du ministre de l’agriculture en 2008, part du constat que l’agriculture représente un enjeu d’avenir pour notre département, au regard de sa fonction économique majeure comme des attentes sociétales pour les service rendus en termes d’ aménités qui sont devenues un facteur reconnu d’attractivité et de développement des territoires ruraux (protection de la biodiversité, entretien des paysages, lutte contre les risques naturels, ...).

En ce sens, la préservation des espaces agricoles et naturels est une préoccupation d’intérêt général partagée par tous, et le sol, comme base de toute activité agricole, est une ressource rare et non renouvelable qu’il est important de préserver. Or, la pression foncière sur ces espaces est de plus en plus prégnante en Ardèche et pèse plus particulièrement sur les terres à fort potentiel agricole.

En effet, si l’espace agricole occupe encore 22% du territoire départemental, il n’en demeure pas moins que chaque année, entre 150 et 200 hectares de terres agricoles parmi les meilleures sont urbanisés.

La recherche d’un meilleur équilibre et d’une complémentarité renforcée entre les espaces est donc aujourd’hui une véritable nécessité, afin d’assurer la durabilité de l’agriculture ardéchoise dans toutes ses fonctionnalités.

C’est tout l’enjeu de cette charte que de présenter aux élus locaux, au-delà du socle réglementaire, les préconisations qui sont nécessaires pour mieux prendre en compte la problématique agricole dans les procédures d’urbanisme et permettre de préserver les espaces agricoles ardéchois dans les documents d’urbanisme.

Cette charte sera largement diffusée, et une suite opérationnelle est envisagée qui conduira chacun des partenaires à préciser dans le détail les actions qu’il souhaite entreprendre, et qui pourra faire l’objet d’une évaluation régulière au travers des instances de concertation et de décision mises en place pour l’élaboration de ce document.

Voir la charte de gestion durable des territoires (format pdf - 4.4 Mo - 13/07/2010)