Contenu

La mise en place de dispositifs préventifs saisonniers

 

des actions de surveillance et d’équipement des massifs forestiers qui permettent également d’assurer une coordination efficace entre les actions de prévention et les dispositifs de lutte.

 

Les résultats obtenus en matière de prévention depuis les années 80 démontrent l’efficacité des actions de surveillance et d’équipement des massifs forestiers qui permettent également d’assurer une coordination efficace entre les actions de prévention et les dispositifs de lutte.

Objectif 1 : surveiller le territoire


Tour de Sainte Marguerite (Chirols)

La mise en place d’un dispositif estival de surveillance et d’information du public couplé à des groupes d’intervention sur feux naissants adaptés aux particularités topographiques et climatiques du département (tours de guet, patrouilles de surveillance terrestre, renforts du CODIS, surveillance aérienne, informations météorologiques, etc.) est déterminante dans la rapidité d’identification des départs de feux et d’intervention des moyens de lutte.

Objectif 2 : équiper le territoire

L’équipement des massifs forestiers (pistes d’accès, points d’eau) permet d’améliorer les conditions d’intervention des mêmes moyens de lutte et constitue ainsi le dernier maillon de la politique de prévention.

Cet équipement s’effectue dans le cadre d’une stratégie globale par secteur, définie dans les plans de massifs cantonaux ou intercommunaux de défense des forêts contre les incendies.

La sécurisation juridique (servitude de passage) des ouvrages de défense contre les incendies est un élément indispensable pour leur pérennité.