Contenu

Le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) en Ardèche : Le Teil

Par décision conjointe du 25 juin 2015 du Ministre de la Jeunesse, de la Ville et des Sports, du Président de l’ANRU, et de la Secrétaire d’État chargée de la Politique de la Ville, 28 quartiers prioritaires politique de la ville (QPV) ont été retenus au titre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) pour la Région Rhône-Alpes.

En Ardèche, le centre ancien du Teil a été retenu au titre de Projet d’Intérêt Régional (PRIR).

Le quartier est affecté par des problématiques bien identifiées :
• un centre-ville marqué par les nuisances liées à sa traversée par la RN 102 ;
• des espaces publics peu praticables, peu lisibles, et sans connexions entre eux ;
• un linéaire commercial implanté tout le long de la rue de la République (RN 102), ponctué par des locaux commerciaux souvent vacants, anciens ou dégradés ;
• un habitat dense, constitué essentiellement de logements locatifs privés, souvent vétustes et dégradés, et marqué par une forte vacance structurelle (33%) ;
• une population paupérisée, un taux de chômage de plus de 23%, un niveau scolaire faible.

La convention de renouvellement urbain a été signée le 10 décembre 2018. Elle prévoit la mise en œuvre des moyens d’ingénierie et d’investissement nécessaires à la conduite du projet de renouvellement urbain, dont les éléments essentiels sont les suivants :
• un volet « logement » : requalification d’îlots d’habitat privé dégradés, reconstitution de logements HLM en entrée de quartier, programmes en accession à la propriété sur 2 autres îlots, cela afin de répondre aux enjeux de mixité sociale du quartier.
• un volet « espaces publics / mobilités » : requalification de la place Pierre Sémard, élément phare du projet et premier vecteur du changement d’image du quartier, requalification de cheminements doux infra-quartier, création d’un parking de report pour contraindre la voiture dans le centre-ville.
• un volet « equipements de proximité » : installation de la médiathèque intercommunale sur la place Pierre Sémard, déménagement du musée de la Résistance dans les locaux de l’ancienne gare, aménagement des locaux du Temple, etc.

Le coût global du projet a été initialement estimé à 10 millions d’euros dont 2,9 millions de l’ANRU.

Certaines opérations ont démarré en 2019 (étude sur l’habitat dégradé, travaux du Temple, acquisitions foncières...).

Cependant, le séisme du 11 novembre aura des conséquences certaines sur le contenu du programme qui doit - pour partie - être requestionné.

Pour en savoir plus sur le projet du Teil : https://www.mairie-le-teil.fr/grands-projets/le-programme-de-renouvellement-urbain/

Pour en savoir plus sur le NPNRU : https://www.anru.fr/fre/Programmes/Nouveau-Programme-National-de-Renouvellement-Urbain