Contenu

Le préfet de l’Ardèche appelle à la prudence après le décès par noyade d’un enfant de 4 ans

 

Chaque année, en France, les noyades font de nombreuses victimes durant la période estivale.

 

Près d’un accident sur cinq survient en piscine, privée ou publique (dans la moitié des cas, les victimes sont des enfants de moins de six ans).

Le département de l’Ardèche qui connaît en période estivale une fréquentation touristique très importante, n’est malheureusement pas épargné par ces accidents tragiques. Lundi dernier, un enfant de 4 ans, en vacances avec ses parents, est mort noyé dans une piscine.

Si la baignade est l’activité le plus souvent à l’origine de la noyade accidentelle, elle n’est pas la seule. Des noyades se produisent également lors d’activités nautiques ou de jeux aquatiques. Or, l’application de recommandations simples comme l’apprentissage de la natation et la surveillance des enfants par un adulte, permettrait d’éviter de nombreux accidents et décès.

Afin de prévenir les risques de noyade, Alain TRIOLLE, préfet de l’Ardèche tient à rappeler les mesures de précaution pour se baigner en toute sécurité.

Lire le communiqué de presse. (format pdf - 84.7 ko - 08/06/2015)