Actualités du préfet de l’Ardèche

Contenu

Le préfet en visite à la tour de guet "Sainte-Marguerite"

 

Dans le cadre du dispositif de prévention des feux de forêt, le préfet de l’Ardèche, Alain TRIOLLE et la présidente du Conseil d’administration du SDIS de l’Ardèche, Sandrine CHAREYRE, se sont rendus à Chirols pour visiter le 24 août 2016 la tour de guet "Sainte-Marguerite".

 

LA SURVEILLANCE DES MASSIFS FORESTIERS

La rapidité d’intervention sur un feu est déterminante pour en limiter la propagation. Pour cela, il est nécessaire de détecter tout départ de feu dès l’éclosion afin que les moyens de lutte puissent intervenir le plus rapidement et le plus efficacement possible.

Les moyens d’alerte s’articulent, chaque été, autour de 3 axes :

  • fixe, avec l’activation des tours de guet ;
  • mobile, par la constitution de patrouilles ;
  • aérien, avec l’appui d’avions de reconnaissance.

Le réseau de vigies du département de l’Ardèche, composé de 5 tours de guet, constitue l’ossature du dispositif de détection des feux de forêt.

  • Le Serre de Barre sur la commune des Vans ;
  • Brison sur la commune de Sanilhac ;
  • Sainte Marguerite sur la commune de Chirol ;
  • Serre de Pied de Boeuf sur la commune de Creysseilles ;
  • Serre en Don sur la commune d’Accons.

En fonction des risques météorologiques et de la situation opérationnelle, la surveillance des massifs forestiers est affinée quotidiennement.

Ces vigies, situées sur des points hauts, sont équipés en matériel d’observation et de transmission, et sont en liaison permanente avec le CODIS situé à Privas. Opérationnelles du 1er juillet au 31 août, elles sont armées avec du personnel saisonnier (étudiants) formé spécifiquement à l’emploi de guetteur.

Les guetteurs ont pour missions de détecter une fumée rapidement pour limiter la propagation du feu mais aussi de fournir au CODIS un bulletin météorologique du site précisant la température, l’orientation et la vitesse du vent et la distance de visibilité.

Cette veille liée à la présence humaine permanente a aussi pour objectif de dissuader le grand public d’allumer des feux.

La tour de guet de Sainte-Marguerite

png - 204.7 ko

Cette vigie située à 970 mètres d’altitude couvre principalement la zone des Hautes Cévennes. Sa construction a été réalisée sous maîtrise d’ouvrage du département de l’Ardèche . Elle se compose d’une partie vigie (structure bois) et d’une partie hébergement localisée au nord est de la partie sommitale pour des raisons d’intégration sur le site.

La zone couverte par cette vigie qui fut l’une des premières installée dans le département (1980) s’étend sur environ 20 000 hectares, dans un secteur sensible où la forêt est une composante essentielle des paysages.

Cette tour de guet est située au sein d’un groupement forestier d’une superficie de 350 hectares reboisés dans les années 70 (douglas et pins laricio de Corse).

 
 

Documents associés :