Contenu

Le rattrapage des points noirs du bruit en Ardèche. Généralités.

 

A l’issue des travaux du Grenelle de l’Environnement, l’ADEME (agence pour l’environnement et la maitrise de l’énergie) est devenue l’organisme gestionnaire des crédits de subventions destinées à la résorption des situations de points noirs du bruit. La politique nationale de rattrapage des situations de nuisance sonore le long de ses infrastructures a été de la sorte amplifiée, avec des enveloppes budgétaires très importantes.

 

La politique nationale de lutte contre le bruit et le rattrapage des situations de points noirs du bruit (PNB) (voir définition dans article précédent) se décline en Ardèche selon plusieurs axes, validés par les travaux de l’observatoire du bruit.

1 : réseau routier national.

Le réseau routier national est depuis 2008 limité à la RN 102 dans le département. Sur cet axe, la DDT a réalisé des études fines d’identification des bâtiments éligibles aux subventions de travaux d’"isolation de façades", c’est à dire de changement des menuiseries : portes et fenêtres sur les façades exposées au bruit de la route. Ces PNB sont regroupés en Zones de Bruit Critiques, qui ont été hiérarchisées en 2008 (notamment sur les critères de l’exposition au bruit et de la population exposée).

En suivant l’ordre de priorité, l’Etat a lancé plusieurs opérations de résorption des PNB sur les communes riveraines de la RN 102.

Depuis 2009 : sur les communes de Lalevade, Lavilledieu et Saint-Didier-sous-Aubenas.
A partir de l’automne 2010 sur les communes de Aubenas, Alba, Labégude, Lalevade et Prades.
A partir de 2011 : sur les communes de Meyras, Fabras, Pont-de-Labeaume, Thueyts.


2 : réseau ferroviaire national.

Depuis l’année 2009, Réseau Ferré de France, gestionnaire de l’infrastructure, a lancé les études nécessaires à l’identification des PNB le long de la voie ferrée fret en rive droite du Rhône. Les travaux d’isolation de façades seront complétés selon les cas par des travaux de résorption "à la source" sous forme d’écrans acoustiques. Les communes prioritaires pour ces opérations sont pour 2010-2015 : Serrières, La-Voulte-sur-Rhône, le-Teil, Bourg-Saint-Andéol, Tournon-sur-Rhône et Charmes-sur-Rhône.

Voir la plaquette de présentation publiée en août 2010 par RFF. (format pdf - 1.9 Mo - 17/09/2010)

3 : réseau routier départemental.

Le Conseil Général de l’Ardèche est gestionnaire du réseau routier départemental. Lien vers le site internet du CG 07.