Contenu

Les comprimés d’iode, un moyen indispensable pour protéger la thyroïde en cas d’accident nucléaire

 

« Rendez-vous chez votre pharmacien ! »

 

8 mois après le lancement de la campagne de distribution d’iode dans un rayon de 10 km autour des centrales nucléaires françaises, le taux de retrait pour la centrale de Cruas/Meysse s’élève à 48,1 % pour les particuliers, 27,9 % pour les entreprises et établissements recevant du public (ERP) et 86,1% pour les établissements scolaires.

En cas d’accident nucléaire, la prise d’iode stable est une des actions de protection essentielles. L’ensemble des riverains des 19 centrales nucléaires françaises sont concernés : particuliers, professionnels, entreprises, établissement publics, écoles. Tous doivent avoir à disposition des comprimés pour leur famille, leurs employés, leurs clients et leurs usagers.

Pour retirer ses comprimés, il suffit de se rendre dans une pharmacie participante (liste sur www.distribution-iode.com) muni du bon de retrait qui a été envoyé au début de l’année 2016. Si des personnes n’ont pas reçu ou n’ont plus en leur possession ce bon, il est possible de se rendre en pharmacie muni d’un justificatif de domicile. La même démarche est possible si l’on est nouvellement installé dans la zone PPI.

Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué de presse. (format pdf - 177.1 ko - 16/09/2016)