Contenu

Les grandes caractéristiques du marché du logement Ardéchois

 

Les grandes caractéristiques du marché du logement Ardéchois :

  • Une forte proportion de logements individuels Le parc de l’Ardèche avec ses 194 289 logements est composé de 74 % de maisons individuelles ; il se caractérise également par un nombre important de propriétaires occupants (67% à comparer à 58.7 % pour la moyenne en Auvergne Rhône-Alpes) et un taux important de résidences secondaires (18 % du parc pour une moyenne en Auvergne Rhône-Alpes de 11.8 %). Le taux de logements vacants est d’environ 9 % et le parc social privé et public représente 11 % des résidences principales (RP).
  • 75% de la population concentrée sur 25 % du territoire L’Ardèche, qui a vu sa population s’accroître d’environ 4 % en 5 ans, grâce essentiellement à son solde migratoire, compte aujourd’hui 320 379 habitants. Inégalement répartie sur le territoire, la population se concentre en grande partie dans la vallée du Rhône (environ 30 % de la population vit dans les communes de la frange Rhodanienne). Les besoins en logement ne sont donc pas uniformes dans ce contexte géographique et économique diversifié.
  • Une pression touristique dans les secteurs habitat du Sud Ardèche Les logements ardéchois en résidences secondaires sont plus particulièrement concentrés au sud et au centre ouest du département. Sur ces secteurs des tensions particulières caractérisent le marché du logement, la résidence secondaire ou le logement touristique créant une forte concurrence défavorable au logement permanent.
  • Un parc HLM de faible importance complété par un parc privé social Le parc social ardéchois est composé de près de 17 675 logements dont 13 802 logements HLM et 3 873 logements privés conventionnés et communaux. Le parc HLM (86.3% collectifs, 13.7% individuels) est essentiellement concentré dans les zones urbaines. La relative faiblesse du parc public (7.3% des RP) conduit le parc privé à jouer un rôle important de complémentarité (23.3% des RP), en particulier dans les secteurs ruraux.

Une politique du logement adaptée à l’Ardèche

Dans ce contexte spécifique ardéchois, la politique du logement doit être l’un des leviers de développement durable et équilibré du territoire. Pour répondre à cet enjeu fondamental pour le département, la politique du logement social se décline en quatre orientations :

    • produire une offre de logements sociaux adaptée aux besoins ;
    • privilégier la réhabilitation du patrimoine bâti ;
    • offrir un logement adapté aux personnes défavorisées et leur en faciliter l’accès ;
    • développer, en partenariat avec les collectivités locales, des programmes d’actions pour répondre aux besoins locaux et agir à une échelle de territoire pertinente.