Contenu

Les perspectives

 

La poursuite de l’amélioration continue d’une politique volontariste en matière de prévention est une nécessité, voire une responsabilité collective pour laquelle l’engagement des élus locaux et de tous les résidents ardéchois est indispensable.

 

Malgré les résultats déjà obtenus, le risque d’un incendie de grande envergure dans le département de l’Ardèche demeure et peut-être s’accentue.

Les sécheresses récurrentes, les évolutions climatiques attendues, l’enfrichement progressif de certains territoires, justifient la poursuite de l’amélioration continue d’une politique volontariste en matière de prévention.

Pour ces raisons et au-delà du dispositif visant à assurer l’intervention sur feux naissants, une attention particulière doit également être donnée aux actions permettant de limiter à moyen et long terme les sources d’augmentation du risque d’incendies de forêts auquel est exposé le département.

Il est à ce titre dorénavant indispensable et prioritaire de stopper le mitage des espaces boisés par l’urbanisation et de sécuriser l’interface forêt / urbanisation existante au regard de la problématique incendie de forêt.

Cette nécessité dans laquelle s’implique les services de l’État constitue une responsabilité collective pour laquelle l’engagement des élus locaux et de tous les résidents ardéchois est indispensable.