Contenu

Lutte contre la Covid-19 : point sur l’offre vaccinale en Ardèche

 

Les règles de validité du passe sanitaire évoluent, plusieurs échéances doivent être anticipées :
– Depuis le 15 décembre 2021, les personnes de plus de 65 ans et les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen doivent recevoir une dose de rappel pour que leur passe sanitaire reste valide.
– Depuis le 28 décembre 2021, la dose de rappel peut être administrée 3 mois après la dernière injection d’un vaccin à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca).
– Au 15 janvier 2022, toutes les personnes âgées de 18 ans et plus devront avoir reçu une dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection ou infection au Covid pour bénéficier d’un passe sanitaire valide (3 mois pour l’éligibilité plus 4 mois pour le délai supplémentaire).
– À partir du 15 février 2022, toute personne n’ayant pas reçu sa dose de rappel quatre mois après la précédente perdra son passe sanitaire.

Dès la rentrée 2022, les capacités de vaccination augmentent : ajout de lignes vaccinales, élargissement des jours et horaires d’ouverture y compris les week-ends, et notamment l’ouverture d’un nouveau point relai ambulatoire en Beaume-Drobie situé au 530, route de Lablachère à Joyeuse.

Point sur l’offre vaccinale : 20220107 liste des cv (format pdf - 82.4 ko - 07/01/2022)

Aujourd’hui, le variant Omicron, très contagieux, circule très vite. En Ardèche, plus de 50 % des personnes positives sont contaminées par ce variant. Près d’une centaine de personnes sont actuellement hospitalisées en Ardèche (dont 12 en réanimation). Les hôpitaux ardéchois sont en tension et des patients doivent être transférés vers des départements voisins. La vaccination complète est le moyen le plus efficace pour prévenir les hospitalisations et les formes graves de la Covid-19.

De nombreux ardéchois ont aujourd’hui fait ce choix pour se protéger et protéger les autres : le 06 janvier, 251 284 d’entre eux ont reçu une première injection et 227 830 deux injections. La population poursuit ses efforts et adhère à la dose de rappel : le 05 janvier, 112 368 ardéchois ont reçu leur dose de rappel.

Cependant, dans le département, le taux de vaccination reste faible pour la tranche d’âge des 25-55 ans. 30 000 personnes éligibles à la vaccination n’ont pas encore débuté leur schéma vaccinal.

Le préfet de l’Ardèche et la directrice de la délégation départementale de l’ARS appellent les ardéchois à continuer à participer à l’effort collectif et à se faire vacciner afin d’éviter une aggravation de la situation épidémiologique en Ardèche.