Contenu

Lutte contre la dengue et le chikungunya transmises par le moustique tigre

 

Le moustique Aedes albopictus , originaire d’Asie, se distingue des autres moustiques par sa coloration contrastée noire et blanche d’où son appellation commune de « moustique tigre ».

 

Il s’est développé de manière significative et continue depuis 2004 en métropole où il est désormais présent dans 20 départements.

Depuis 2012, il s’est progressivement implanté dans 5 départements (Ardèche, Drôme, Isère, Rhône et Savoie) de la région Rhône-Alpes.

Ce moustique de très petite taille est particulièrement nuisible : ses piqûres interviennent principalement à l’extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d’agressivité à la levée du jour et au crépuscule. Il peut également être « vecteur » de la dengue et du chikungunya si, et seulement si, il est contaminé. Il s’infecte en piquant une personne malade qui revient d’un voyage dans un pays où ces maladies sont présentes, et devient ainsi capable de transmettre la maladie dans le proche voisinage en piquant ensuite des personnes saines.

Le moustique tigre se développe surtout en zone urbaine, dans de petites quantités d’eau, et se déplace peu au cours de sa vie (100 mètres autour de son lieu de naissance).

Comment éviter la prolifération des moustiques ? Quelques gestes simples

Les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettant pas d’éliminer durablement les moustiques, il est nécessaire de limiter leurs lieux de ponte et de repos.

  • Couvrir, jeter, vider tous les récipients pouvant contenir de l’eau !
  • Enlever tous les objets abandonnés dans le jardin ou sur la terrasse qui peuvent servir de récipient.
  • Vider une fois par semaine les soucoupes, vases, seaux.
  • Remplir les soucoupes des pots de fleurs avec du sable mouillé.
  • Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie (gouttières…).
  • Entretenir le jardin : élaguez, débroussaillez, taillez, ramassez les fruits tombés et les déchets végétaux, réduisez les sources d’humidité.
  • Couvrir toutes les réserves d’eau à l’aide d’une moustiquaire.
  • Ces gestes simples réduisent efficacement le risque de présence du moustique à proximité du domicile. Ils sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques et pour protéger votre entourage.

Vous êtes une collectivité :
Dépliants à l’attention des collectivités (format pdf - 675.5 ko - 03/07/2015)

Plus d’informations :
http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/
www.eid-rhonealpes.com