Contenu

Maîtriser la consommation de l’espace

 
 
 

Maîtriser la consommation de l’espace en Ardèche et préserver les milieux

Entre 2009 et 2018, environ 180 hectares ont été artificialisés par an en Ardèche. Au rythme actuel, une surface équivalente à 2 fois le lac d’Issarlès est ainsi consommée chaque année.

Cette pression foncière s’exerce principalement sur les terres agricoles arables, situées majoritairement en plaine. Ces terres, rares en Ardèche (4 % du territoire ardéchois contre une moyenne de 30 % à l’échelle du territoire national), doivent être préservées au service des ressources alimentaires de demain.
L’étalement urbain et l’artificialisation des sols (naturels, agricoles et forestiers) contribuent également à la dégradation des écosystèmes et à la perte de diversité des espèces.

Notre regard sur le foncier doit changer et intégrer pleinement la rareté de cette ressource et l’irréversibilité de son artificialisation.

Télécharger la plaquette « Maîtriser la consommation de l’espace en Ardèche » (format pdf - 2 Mo - 10/11/2020) .