Contenu

Opération spéciale de vaccination contre la Covid-19 dans deux pharmacies du département

 

Le département de l’Ardèche connaît ces derniers jours une augmentation significative des cas de contaminations à la covid-19, faisant passer le taux d’incidence à 208 pour 100 000 habitants.

Face à cette résurgence épidémique, il est plus que jama

 

Aussi, dès la semaine prochaine, une nouvelle opération de vaccination sera mise en place dans les pharmacies des galeries marchandes des supermarchés Leclerc à Saint-Etienne-de-Fontbellon et Super U à Annonay. Ces officines proposeront des horaires adaptés afin d’encourager l’accès à la vaccination des plus jeunes.

À partir du lundi 23 août, toute personne volontaire de plus de 12 ans pourra bénéficier du vaccin Pfizer-BioNTech, administré par les pharmaciens de ces deux officines.
Pour les 12 et 15 ans, seule l’autorisation de l’un ou l’autre des parents est requise, pour un mineur de 16 ans et plus, la vaccination contre la COVID-19 peut être pratiquée, à sa seule demande, sans qu’il soit nécessaire de recueillir le consentement de l’un ou l’autre des parents.

Les modalités sont les suivantes :

Pharmacie de la galerie marchande du supermarché de Saint-Etienne-de-Fontbellon :
(Quartier Les Champs, 490-2 Rte d’Alès)

Du lundi au samedi de 09h00 à 19h00 non stop
sur rendez-vous en contactant le 04 75 35 22 31

Les mercredis après-midi, des créneaux sans rendez-vous seront proposés aux mineurs

Pharmacie de la galerie marchande du supermarché d’Annonay :
(50 avenue de l’Europe)

Du mardi au vendredi de 12h00 à 14h00 et de 16h00 à 19h00
sur rendez-vous en contactant le 04 75 69 71 39

Les samedis de 14h00 à 18h00 sans rendez-vous

Les pharmaciens d’officine continuent ainsi de participer à l’effort de vaccination intensive contre la COVID-19 en complément de l’offre proposée dans les centres de vaccination ou par les professionnels de santé de ville.

La meilleure des préventions contre le virus et le variant Delta reste la vaccination. Il s’agit de se protéger et par là même de protéger les plus fragiles, limiter les formes graves, mais aussi retrouver une vie moins contrainte avec le passe sanitaire sans avoir besoin de faire des tests régulièrement.

 
 

Documents associés :