Contenu

Présentation du dispositif de sécurité estivale 2022

 

L’Ardèche est un département hautement touristique durant la période estivale. Si l’affluence se concentre particulièrement dans le Sud de l’Ardèche, les efforts des collectivités et de la préfecture ont mené à un certain équilibrage du tourisme dans le département. Cette affluence nécessite alors un renforcement maximum du dispositif de sécurité sur l’ensemble du territoire pour la saison estivale, d’autant plus que l’Ardèche présente des caractéristiques géographiques et climatiques sources de risques naturels non négligeables (feux de forêt, crues torrentielles…).

Le Préfet de l’Ardèche a ainsi réuni le 03 mai 2022 les services de l’État concourant à la protection des populations afin de préparer ce dispositif renforcé de sécurité qui se décline en 5 axes.

1 – La sécurité publique

Les opérations « tranquillité vacances » et « tranquillité entreprises », qui consistent en une surveillance accrue des habitations dont les occupants ont signalé leur absence et des entreprises fermant temporairement, seront reconduites. Les citoyens sont appelés à faire usage de ce dispositif qui s’avère très efficace pour lutter contre les cambriolages.

Les patrouilles de gendarmerie et de police seront intensifiées dans tout le département et en particulier dans les zones touristiques et les gares routières.

Le retour des grands festivals fera l’objet d’une surveillance renforcée en termes de sécurité et de nuisances sonores avec une réglementation stricte.

Une vigilance accrue sera portée sur la consommation d’alcool sur la voie publique et de stupéfiants.

Plusieurs actions seront également menées en matière de protection économique, concernant la lutte contre le travail illégal et la sécurité des consommateurs en matière de lutte contre les contrefaçons.


2 – La sécurité civile

Les risques de feux de forêt étant aggravés durant la période estivale, les populations doivent respecter la réglementation. Les services de l’État se mobilisent également pour prévenir ces feux et lutter contre les incendies criminels. Le dispositif départemental de prévention et de lutte contre les incendies a ainsi été renforcé dès le week-end de Pâques et jusqu’à septembre. Ce dispositif inclut notamment 2600 sapeurs-pompiers volontaires, l’activation de cinq tours de guet permettant de détecter les départs de feux et des caméras qui répondent au même objectif.

Le dispositif de sécurité sera particulièrement renforcé dans les gorges d’Ardèche notamment en ce qui concerne la gestion des bivouacs. Cette année, un système de gardiennage (1 agent présent en permanence ou mobilisable très rapidement) sera mis en place. Un plan d’évacuation est également prévu en cas de crue ou d’incendie.

Les structures et activités sportives et de loisirs
(campings…) feront également l’objet de contrôles renforcés par les services de l’État, en amont et pendant la période estivale.

3 – La sécurité routière

Les contrôles radars, vitesse, alcoolémie et routiers seront renforcés, d’autant plus lors des week-ends de grands départs. La police nationale lancera également une opération sonomètre afin de lutter contre les nuisances sonores liées notamment aux deux-roues.


4 – La sécurité alimentaire et sanitaire

Afin de consommer les aliments en toute sécurité, les services de la DDETSPP effectuent différents contrôles (contrôles de température, des produits fermiers en point de vente direct…), dont certains spécifiques sur les marchés les plus importants.

Des contrôles vont également porter sur le respect des règles d’hygiène et de sécurité sanitaire dans les restaurants traditionnels et les restaurants saisonniers (campings).

L’été annonce également le retour du risque de canicule dont la gestion a été anticipée à travers l’élaboration d’un plan canicule qui sera activé automatiquement du 1er juin au 31 août en niveau « veille ».

Enfin, les eaux de baignade (sites extérieurs et piscines) sont strictement contrôlées.

5 – La protection de l’environnement

Comme chaque année, un plan d’action pour prévenir voire gérer les épisodes de sécheresse a été défini.

Une attention particulière sera également portée sur la protection des milieux et espèces dans les espaces naturels, en particulier sur les sites sensibles tels que la réserve des gorges de l’Ardèche ou les forêts. Une surveillance accrue sera mise en place pour les véhicules à moteur circulant dans les espaces naturels et la lutte contre le bivouac sauvage.