Contenu

Quelques hommes et femmes importants

 

Olivier de SERRES (1539-1619), gentilhomme né à Villeneuve-de-Berg, huguenot, agronome et père de l’agriculture française. Dans un rapport à Henri IV intitulé "L’art de la cueillette de la soie", il préconisa l’extension de la culture de la soie à l’ensemble du domaine royal à une époque où celle-ci était très localisée. A la suite de ce rapport, Henri IV fit planter 20 000 mûriers aux Tuileries et la culture de la soie fut étendue sur la moitié de la France. Dans son volumineux traité "Le théâtre d’agriculture et le mesnage des champs", il y expose de nombreuses techniques qui constitueront le fondement de l’agriculture moderne (labours profonds, utilisation d’engrais, système de friches…).

Les VOGÜE (dont étaient issus les comtes d’AUBENAS) et la branche SOUBISE des ROHAN furent associés étroitement à l’histoire du Vivarais du XVI-XVIIème siècle (cf. révolte de ROHAN dans les Cévennes en 1629) au XIXème siècle (où les Vogüe continuent de posséder des terres et des activités industrielles sur la majeure partie du Vivarais).

Les DURAND famille de paysans vivarois originaires du Bouchet-de-Pranles, sont le symbole de la résistance camisarde du début du XVIIIème siècle face à l’armée royale. En effet, Marie DURAND fut enfermée pendant 38 ans à la tour de Constance à Aigues-Mortes, et son frère le pasteur Pierre DURAND pendu à Montpellier en 1732, sans jamais renier leur protestantisme. "Register" : tel est le mot que Marie DURAND aurait écrit, dans sa prison, sur la margelle d’un puits.

Le Cardinal de BERNIS (1715-1794), né à Saint-Marcel d’Ardèche, eut une carrière exceptionnellement brillante et variée : grand diplomate (Ambassadeur à Venise à 32 ans, négociateur du traité de paix à l’issue de la guerre de succession d’Espagne), Ministre d’État à 38 ans, sa carrière d’homme d’Eglise fut consacrée lorsqu’il devint Cardinal, à 43 ans.

BOISSY d’ANGLAS (1756-1826), né à Saint-Jean-Chambre, avocat protestant, représentant du tiers-État vivarois aux États généraux, ancien conventionnel, et poète.

La famille MONTGOLFIER, installée à Annonay à la fin du XVIIème siècle, a développé très vite son pouvoir économique en fondant, en association avec la famille de CANSON, les papeteries CANSON-MONTGOLFIER. Les frères MONTGOLFIER se sont quant à eux rendus célèbres par l’invention de l’aérostat en 1783.

Marc SEGUIN, originaire d’Annonay, scientifique de renom, inventa le système de propulsion à vapeur qui fut utilisé dès le XIXème siècle notamment pour les locomotives (chaudières tubulaires), ainsi que le système des ponts suspendus.

Vincent d’INDY(1851-1931), artiste contemporain, compositeur attaché à la musique populaire, issu d’une vieille famille du Haut-Vivarais.