Contenu

Semaine nationale de la Sécurité Routière au travail : les agents de l’État révisent leur code

 

La semaine nationale de la Sécurité Routière au travail se tient du 9 au 13 mai 2022. Cette thématique portée par la DDT comporte de nombreux volets.
Le risque routier professionnel est un risque majeur : chaque année, les accidents routiers professionnels sont la première cause de mortalité dans le cadre du travail. Au niveau national, en 2019, 406 personnes ont perdu la vie. En Ardèche, 6 des 33 morts se rendaient à leur travail, en revenaient ou circulaient simplement pour assurer leurs missions liées à leur profession.

La mortalité n’est malheureusement pas le seul risque encouru : ce genre d’accident peut également engendrer des blessures, légères, graves, donnant lieu à un handicap plus ou moins important. En 2019, 25 % des blessés hospitalisés relevaient du risque routier professionnel. La tendance pour 2021 indiquerait une hausse marquée démontrant la nécessité et les besoins de formation en entreprise pour apprendre à mieux sécuriser nos déplacements professionnels.
Étant l’affaire de tous, employés comme employeurs, cette initiative permet à tout un chacun de se questionner sur ses pratiques et sur sa compréhension de la route. Ainsi, la préfecture a mis en place plusieurs modules à disposition de ses agents : éco-conduite, simulateur moto, examen fictif du code la route. Cette semaine est donc l’occasion pour les fonctionnaires d’apprendre ou de réapprendre à mettre en œuvre les bonnes pratiques routières pour préserver nos vies et économiser nos ressources.

Au total, 27 agents des services de l’État en Ardèche bénéficieront des préceptes de l’éco-conduite et 45 pourront réactualiser leurs connaissances du code de la route.

 
 

Documents associés :