Contenu

Signature en Ardèche d’une seconde convention "Sécuri-site"

 

Mardi 4 septembre 2018 au Safari de Peaugres

Enjeu majeur pour la France, le tourisme participe à l’attractivité économique de notre pays, à son rayonnement international et à l’essor de nos territoires.

Au coeur de ce dynamisme, le département de l’Ardèche, premier département touristique estival d’Auvergne-Rhône-Alpes, recèle de sites emblématiques très fréquentés, à l’image du safari parc de Peaugres qui accueille chaque année 300 000 visiteurs.

De nouveaux engagements ont donc été pris pour renforcer la sécurité des touristes.

- Elaboration des « conventions de sites »
Ces conventions visent à déterminer les mesures de sécurisation spécifiques à chaque site touristique. Une approche au cas par cas permettra d’élaborer les mesures de sûreté les plus adaptées, en collaboration avec le maire de la commune concernée et l’exploitant du site.

- Mise en place d’un label « sécuri-site »
Ce label a vocation à être facilement identifiable par les touristes et témoigne de l’engagement de tous les acteurs de la sécurité à respecter la convention de site élaborée. Il est délivré par le préfet pour chacun des sites ayant fait l’objet d’une convention de site.

Programmation de labellisation des sites touristiques en Ardèche
Suite à un diagnostic réalisé par les forces de sécurité, une liste des sites majeurs concentrant un grand nombre de touristes sur le département a été élaborée. Parmi ces sites, le safari parc de PeaugreS devient le second site à obtenir le label « sécuri-site ». D’autres conventions sont en préparation sur plusieurs sites touristiques du département identifiés par les forces de sécurité.

Il convient de préciser que les grandes manifestations pouvant attirer un nombre important de touristes font l’objet de réunions de sécurisation spécifiques.

La convention d’un lieu touristique majeur : le safari de Peaugres

Avec plus de 1 000 animaux et 128 espèces différentes, le safari de Peaugres est le plus grand parc animalier d’Auvergne-Rhône-Alpes. Le parc s’étend sur plus de 80 hectares, et mêle protection de l’environnement et respect de la vie sauvage. Cet acteur majeur dans le département favorise le rayonnement du territoire et de ses acteurs locaux.

Les signataires de la convention s’engagent à concourir à la sécurité des visiteurs accueillis sur le site, par des mesures de prévention, de protection du site, et par la prise en charge en cas d’accidents ou d’incidents. L’organisation ainsi co-signée doit favoriser la coopération des différents services pour la mise en place des moyens humains, techniques et organisationnels nécessaires.

Un diagnostic de sécurité du site a été réalisé par le référent sûreté du groupement de gendarmerie départementale afin d’apporter les réponses opérationnelles, méthodologiques et techniques face aux risques déterminés. Ces mesures portent notamment sur la chaîne des intervenants, les procédures de coopération entre les services (personnels du site, forces de l’ordre), et la mise en œuvre des moyens de prévention, de sûreté et d’intervention).

 
 

Documents associés :