Contenu

Le préfet condamne les violences survenues au quartier des Oliviers à Aubenas

 

Au cours de la nuit dernière, entre 23h30 à 5h00, le quartier des Oliviers à Aubenas a été le théâtre de violences urbaines.

Un groupe d’une vingtaine d’individus a pris à partie les sapeurs-pompiers et les policiers, attirés dans le quartier par des feux de poubelles sur la chaussée.

Les incendies provoqués par les agresseurs ont attaqué la façade de deux bâtiments publics : le centre médico-social et le pôle de services communal. Trois véhicules en stationnement ont également été incendiés et un partiellement.

À ce bilan s’ajoute la dégradation de deux véhicules du SDIS et d’un véhicule de police, endommagés par les jets de projectiles.

Malgré la violence de ces comportements, aucun blessé n’est à déplorer dans les rangs des policiers et des sapeurs-pompiers, ni parmi les habitants de ce quartier.

Le préfet condamne fermement ces comportements inadmissibles qui mettent en danger nos concitoyens et l’ensemble des services publics dans la conduite de leurs missions. Il remercie les forces de l’ordre et de secours pour leurs interventions sur le terrain et les assure de son entier soutien.

En réaction et en réponse à ces faits de violences urbaines, dès ce soir, tous les moyens seront mis en œuvre afin de prévenir la réitération de tels faits et y réagir si nécessaire de façon adaptée.

 
 

Documents associés :