Contenu

France Relance : lauréat ardéchois de l’appel à projets "Alimentation locale et solidaire"

 

Inscrit dans la continuité des mesures de soutien aux entreprises et salariés, le plan de relance vise à transformer l’économie et créer de nouveaux emplois. Cette relance repose sur 3 volets : compétitivité, cohésion et écologie. Au cœur des volets écologie et cohésion, la mesure « Alimentation locale et solidaire » est dotée de 24 millions d’euros au plan national dont 2,59 millions pour Auvergne-Rhône-Alpes. Ce budget est destiné à soutenir les initiatives locales pour un meilleur accès aux produits frais et locaux à destination des personnes précaires ou isolées.

Cette mesure est déclinée dans chaque département sous forme d’appels à projets. Dans le département, les candidatures ont pu être déposées jusqu’au 15 septembre 2021. En Ardèche, la Fédération Départementale des Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu Rural (CIVAM) est lauréate. Le CIVAM de l’Ardèche est une association qui cherche à construire un monde rural vivant et solidaire, ouvert sur la société, et porteur d’avenir. Elle accompagne des initiatives locales pour redynamiser les territoires ruraux ou des filières agricoles dans un but de développement durable et de transition écologique.

L’accessibilité à une alimentation de qualité pour tous est un sujet qui questionne et anime son projet associatif, c’est ce qui a poussé le CIVAM à candidater à l’appel à projets « Alimentation locale et solidaire » du plan France Relance. Via ce projet, les CIVAM et leur réseau d’agriculteurs, en partenariat avec le réseau des AMAP AuRA, le Secours Catholique Drôme-Ardèche et le Centre Socio-Culturel Le Palabre, souhaitent sensibiliser, accompagner et favoriser l’accès à des produits de qualité, locaux et frais grâce à la mise en place de différentes actions collectives sur le territoire ardéchois.

L’association souhaite mettre en place des chantiers de glanage accompagnés d’ateliers de transformation afin que les produits ramassés profitent aux personnes impliquées et bénéficiaires sur du plus long terme et permettent aux agriculteurs d’éviter le gaspillage alimentaire. Également, elle souhaite mettre en place une AMAP solidaire au Centre-socio-culturel Le Palabre à Aubenas afin que le public en difficulté économique du centre-ville de cette commune puisse profiter d’un approvisionnement local et de qualité tout en préservant les revenus des agriculteurs fournisseurs.

Grâce au financement de l’État de 9100 euros, ce projet participe, en Ardèche, à l’accroissement de l’accès à une alimentation saine, sûre, durable, de qualité et locale pour les ardéchois qui en sont éloignés.