Contenu

Covid-19 : l’évolution de la stratégie vaccinale se poursuit en Ardèche

 

La stratégie vaccinale continue d’évoluer depuis octobre dernier en Ardèche, en fonction de la demande. Un contexte qui nécessite une réévaluation du dispositif actuel. Par ailleurs, compte tenu de la reprise des activités culturelles et sportives, certains locaux comme les gymnases doivent retrouver leur activité initiale.

L’évolution de l’offre se traduit donc, depuis le mois d’octobre par :
• La fermeture progressive de certains centres de vaccination d’ici à la fin de l’année en lien avec les élus, et la montée en charge de la vaccination dans les pharmacies, les cabinets médicaux et les cabinets d’infirmières qui ont pris le relai.
• Le déploiement de l’équipe mobile portée par l’association Elisa Medicoptère de Cruas, destinée à des opérations ponctuelles de vaccination (notamment pour assurer les rappels vaccinaux des personnes éligibles dont les plus de 65 ans.

Cette stratégie permet de proposer une offre de vaccination, par territoire de santé, suffisamment étoffée et flexible. L’objectif est de répondre tant aux enjeux des rappels vaccinaux pour les plus âgés, les personnes en situation de fragilité et/ou atteintes de comorbidités, que des primo-vaccinations pour les personnes souhaitant une vaccination contre la Covid-19. Le maillage de l’offre vaccinale est évalué régulièrement en fonction des besoins vaccinaux et des évolutions de la stratégie nationale de vaccination.

Dans ce contexte, le centre de vaccination de Lamastre
(installé dans le centre culturel de la commune, situé au 5 avenue du Docteur Elisée Charra) cessera son activité le samedi 6 novembre 2021 au soir. Néanmoins, l’offre vaccinale se poursuit. Les professionnels de ville prendront ainsi le relai. En effet, les médecins, pharmaciens, infirmiers en cabinet et aussi dans les maisons et les pôles de santé contribuent également à une offre de vaccination de proximité, en organisant notamment des grandes plages de vaccination. Quatre centres de vaccination restent néanmoins ouverts dans le département, à savoir ceux de Privas, Saint-Martin-de-Valamas, Guilherand-Granges et Annonay.

À noter également qu’un autre dispositif est assuré par les infirmiers libéraux de Villeneuve-de-Berg avec des séances de vaccination réalisées deux à trois samedis par mois, sans rendez-vous à la salle des fêtes de Saint-Jean-Le-Centenier :

• Le samedi 06-11 de 9h00 à 14h00
• Le samedi 13-11 de 9h00 à 14h00
• Le samedi 04-12 de 9h00 à 14h00
• Le samedi 11-12 de 9h00 à 14h00
• Le samedi 19-12 de 9h00 à 14h00

Le préfet de l’Ardèche, Thierry DEVIMEUX et la directrice de la délégation départementale de l’agence régionale de santé, Emmanuelle SORIANO, renouvellent leurs remerciements à l’ensemble des partenaires mobilisés : les centres hospitaliers, le SDIS, le conseil départemental de l’Ardèche et l’ensemble des collectivités territoriales ayant porté un centre de vaccination, le conseil départemental de l’ordre des médecins et les professionnels de santé pour leur engagement dans le déploiement de l’offre de vaccination.

La prise de rendez-vous peut toujours s’effectuer via les sites https://www.doctolib.fr, https://www.maiia.com et https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid/departement-07-ardeche.html ou en appelant une pharmacie, son mèdecin ou un cabinet d’infirmières.