Contenu

Le nombre de demandeurs d’emploi en Ardèche est en baisse

 

Au 3e trimestre 2021, dans notre département le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A a sensiblement diminué, preuve d’une reprise de l’activité économique post-covid. Ce chiffre s’établit en moyenne sur le trimestre à 17 660. Son taux est en baisse de 6,4 % sur un trimestre (soit – 1 210 personnes) et de 7,1 % sur un an.

En Auvergne-Rhône-Alpes, ce nombre baisse de 6,3 % sur un trimestre (- 10,1 % sur un an). Au niveau national, la diminution est de 5,8 % par rapport au trimestre précédent et de 10 % par rapport au 3e trimestre 2020.

En Ardèche, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B et C s’établit en moyenne à 31 500 au troisième trimestre 2021. Ce chiffre baisse de 1,3 % sur un trimestre (soit – 420 personnes) et de 1,0 % sur un an. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce nombre diminue de 2,2 % sur un trimestre (– 3,6 % sur un an).

Dans notre département, la tranche d’âge la plus impactée par la demande d’emploi est celle située entre 25 et 49 ans avec 9 920 personnes (en catégorie A) au 3e trimestre contre 5 480 pour les 50 ans ou plus et 2 270 pour les moins de 25 ans. Cette situation touche quasiment autant les femmes que les hommes (8 790 hommes contre 8 880 femmes demandeurs d’emplois en catégorie A au 3e trimestre 2021).

Annexe :

La Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques et Pôle emploi présentent depuis 2009, à des fins d’analyse statistique, les données
sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi selon les catégories suivantes :

- Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, sans emploi ;

- Catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins sur un mois) ;

- Catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures sur un du mois) ;

- Catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de rechercher un emploi (en raison d’une formation, d’une maladie…) y compris les demandeurs d’emploi en contrat de
sécurisation professionnelle (CSP), sans emploi ;

- Catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de rechercher un emploi, en emploi (par exemple, bénéficiaires de contrats aidés, créateurs d’entreprise).