Contenu

Déplacement en Ardèche de Martine PINVILLE, secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat

 

de la Consommation, de l’Économie Sociale e Solidaire, le 24 juin dernier

Martine Pinville s’est rendue en Ardèche le 24 juin, afin de remettre la marque Qualité tourisme aux « bistrots de pays » de l’Ardèche et d’échanger avec les acteurs locaux du commerce. La secrétaire d’État a également visité la pépinière de métiers d’art « Pépit’art », à Privas.

 

Plan Qualité tourisme et « bistrots de pays »

A Labeaume, Martine Pinville a d’abord assisté à une table ronde sur le tourisme, avant de remettre la marque Qualité tourisme aux « bistrots de pays » de l’Ardèche, dans l’établissement « Le Bec Figue ».

Les « bistrots de pays »

La démarche « Bistrot de Pays » a pour but, à travers un réseau local d’animation, de contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien - ou la recréation - du café de village multi-services de proximité.

La fédération nationale des « Bistrots de Pays » est reconnue par l’État comme réseau national délégataire de la marque Qualité Tourisme sur la filière café bar brasserie. Le premier comité d’attribution de la marque Qualité Tourisme, le 1er février 2016, a été l’occasion d’attribuer la marque à 26 établissements, dont 19 en Ardèche.

Le Plan Qualité tourisme

Le Plan Qualité Tourisme a pour but d’améliorer la qualité des prestations touristiques en France et l’accueil réservé aux clientèles, pour contribuer à renforcer l’attractivité touristique de la France sur la scène internationale.

L’objectif est d’accueillir 100 millions de touristes d’ici à 2020.
Cette labellisation s’adresse aux entreprises de la filière tourisme : hôtellerie, résidences de tourisme, villages de vacances, campings, restaurants, cafés et brasseries, agences de locations saisonnières, offices de tourisme, lieux de visite et activités sportives et de loisirs.
Cette démarche qualité prend en compte divers éléments : information et communication, accueil personnalisé, compétence du personnel, confort des lieux, propreté et entretien des lieux, valorisation des ressources locales.

Une telle reconnaissance permet aux établissements marqués Qualité Tourisme de garantir des prestations de qualité et offre au grand public l’assurance d’un séjour réussi.

Promotion des métiers d’art

La secrétaire d’État a ensuite visité, à la CCI de Privas, la pépinière d’entreprises « Pépit’art » spécialisée dans les métiers d’art, en présence des actuels résidents : Florie Keller (atelier de sérigraphie), Célia Pascaud (créatrice verrier) et Antoine Brodin (artiste verrier). Cette structure offre aux jeunes artistes et artisans d’art qui y séjournent des conditions privilégiées pour se développer.

La filière des métiers d’art

En France, les métiers d’art fédèrent 38 000 entreprises et 95 000 emplois.

Une nouvelle liste des métiers d’art - fixée par Arreté du 24 décembre 2015 (format rtf - 64.3 ko - 08/07/2016) du ministre de la Culture et de la Communication, du ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique et de la secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire - réunit désormais 198 métiers et 83 spécialités, soit 281 activités recensées au total. 39 métiers et 39 spécialités ont été ajoutés à la précédente liste de 2003.
Au terme de son déplacement en Ardèche, la secrétaire d’État est allée à la rencontre des commerçants du centre-ville de Privas.