Contenu

Nouvelle stratégie sanitaire vis-a-vis de la fièvre catarrhale ovine (fco) à sérotype 4 en France (...)

 

A la suite de la détection d’un foyer de FCO sérotype 4 (BTV-4) en Haute Savoie début novembre, une stratégie de lutte sanitaire avait été décidée et mise en place très rapidement dans 12 départements avec l’objectif initial d’éradiquer ce virus nouvellement apparu sur le continent.

L’évolution de la situation sanitaire de ces derniers jours montre que au delà du département de la Haute- Savoie, sont à présent concernés par des foyers les départements de l’Ain, de la Saône-et-Loire, de la Haute-Saône et du Jura. Des résultats d’analyse sont en attente pour les départements de la Haute-Saône, de l’Isère, de l’Ain, de la Savoie, de l’Yonne, de la Seine-et-Marne, de la Vienne et de la Loire.

L’objectif d’éradication poursuivi n’est désormais plus approprié, notamment en l’absence de quantité suffisante de vaccin pour tous les ruminants des nouvelles zones réglementées, avant la reprise d’activité vectorielle du printemps prochain. De plus, il apparaît à ce stade que ce BTV-4 ne provoque aucune maladie, tant sur les bovins que sur les petits ruminants. En outre, les mesures de restriction des mouvements des animaux sont très coûteuses, mal acceptées socialement et économiquement, et elles ont montré leur limite.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse. (format pdf - 126.3 ko - 29/12/2017)