Contenu

Communiqué de presse : COVID19, mise en place d’une cellule de suivi agricole

 

Crise sanitaire Covid-19 & monde agricole Mise en place d’une cellule de suivi

Très consciente des problématiques que la période nécessaire de confinement génère pour le monde agricole, en mettant en difficulté plusieurs filières, Madame le préfet de l’Ardèche a pris l’initiative d’organiser une audio conférence le vendredi 3 avril à laquelle elle avait convié la chambre d’agriculture, les syndicats agricoles, la Mutualité sociale agricole, Pôle Emploi, le Conseil Départemental et les services techniques de l’État.

Cette réunion a été l’occasion de décrire les moyens d’alerte et de remontées d’informations qui se sont mis en place dès le 16 mars entre les services de l’État et la Chambre d’agriculture, qui centralise et valorise l’ensemble des alertes et des constats faits sur le département. Ce travail concerté permet de réaliser une veille économique structurée et de faire rapidement remonter au niveau régional puis national les problématiques diverses. Cette mobilisation de la première heure a notamment permis d’alerter très vite sur la situation de la filière ovine ou Fin gras du Mézenc qui ne trouvent pas de débouchés à la veille des fêtes pascales ou bien sur celle de la filière de lait de chèvres pour laquelle les fromageries se sont vues privées de leur principal débouché avec l’arrêt brutal de la restauration hors domicile. La connaissance des problématiques dans leur globalité permet de gagner du temps dans la recherche de solutions. La recherche de débouchés pour nos agriculteurs est une priorité et il faut privilégier l’achat des produits ardéchois encore qu’à d’habitude, car la destruction d’aliments produits localement serait un non-sens en plus d’une catastrophe économique pour les filières concernées.

Cette rencontre a également été l’occasion d’aborder le travail fait par les maires, les agriculteurs et leurs représentants et les services de l’État pour maintenir dans de bonnes conditions sanitaires une grande partie des marchés de plein vent ardéchois. Ils représentent des débouchés importants pour de nombreux agriculteurs mais également une source d’approvisionnement en produits locaux de qualité pour les ardéchois qui y sont très attachés.

Les situations des différentes filières de production et de l’emploi en agriculture ont été examinées. Les initiatives locales et les dispositifs mis en place par le Gouvernement et les instances nationales ont été présentés.

Cette cellule de suivi est appelée à se réunir toutes les deux semaines afin de suivre l’évolution de la situation et de travailler aux actions locales susceptibles d’être menées.