L’éolien : pourquoi et comment

Contenu

Une éolienne, comment ça marche ?

 

Des informations techniques pour mieux comprendre les caractéristiques de l’éolien

 

Que ce soit pour alimenter un bâtiment en site isolé (non raccordé au réseau de distribution), pour réduire sa facture d’énergie ou pour contribuer à l’effort national de production d’électricité, les caractéristiques de fonctionnement d’une éolienne sont sensiblement les mêmes.

On distingue classiquement le "micro éolien" pour les machines de petite taille (de 10 à 30 m de mât), raccordées ou non au réseau, et l’éolien dit "industriel" pour les machines de plus de 30m de mât.

Les machines les plus couramment utilisées sont des modèles tripales, considérées comme les plus performantes. Les mâts sont généralement tubulaires, certaines petites machines pouvant être équipées de mâts haubanés.

Le vent fait tourner les pales (qui ont entre 20 et 50 m de longueur). L’énergie mécanique ainsi produite est transformée en électricité dans la nacelle grâce à une génératrice. L’énergie produite est fonction de la surface balayée par les pales et de la puissance du vent.

Les éoliennes installées actuellement en France ont généralement une puissance unitaire moyenne de 2 MW ce qui correspond à une consommation de base (hors chauffage)de 2 000 foyers environ. La puissance unitaire peut atteindre 3 MW, comme celle des éoliennes installées à proximité de la centrale nucléaire de Cruas.

Les éoliennes off shore (en mer) ont souvent une puissance de 5 MW.

chantier de levage d’une éolienne (crédit photo L Ruvilly SUE/EDD)