Année 2021

Contenu

Visite du Premier Ministre Jean Castex à Colombier le Cardinal en soutien aux exploitants ardéchois

 

Dans la nuit du 7 au 8 avril 2021, l’ensemble du territoire a connu un épisode de gel inédit. Des centaines de milliers d’hectares ont été touchés. Le département de l’Ardèche n’a pas été épargné et les températures enregistrées au courant de la nuit ont battu des tristes records.

Cet épisode dramatique de gel arrive après un épisode de forte chaleur : cet enchaînement d’événements a créé des dégâts importants dans les domaines viticoles et arboricoles mais aussi dans le secteur des grandes cultures.
Dans ce contexte, le Premier Ministre a souhaité se rendre aux côtés des producteurs touchés pour témoigner de l’engagement total de l’État auprès des acteurs du monde agricole dans cette période critique pour leurs productions et leurs entreprises.

Samedi 10 avril 2021, le préfet de l’Ardèche, Thierry DEVIMEUX, a accueilli le Premier Ministre Jean Castex, accompagné du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien de Normandie et du Ministre délégué aux Comptes Publics Olivier Dussopt, à Colombier le Cardianal au sein de l’exploitation de Jérôme Pasquio.

En présence des élus locaux et les représentants des professionnels (Jeunes Agriculteurs, FDSEA, Chambre d’Agriculture et Confédération paysanne), le Premier Ministre a pu constater les dégâts importants subis par Jérôme Pasquio sur son exploitation d’abricots. Ce dernier a fait part des évènements de la nuit du 7 au 8 avril : il a mis en place différentes techniques pour protéger ses arbres du gel (bougies antigel, voiles d’hivernage, tour de tracteur pendant plusieurs heures afin de créer de la chaleur), en vain.

La matinée s’est poursuivi par une table ronde en présence du Premier ministre, des élus locaux et des représentants des professionnels afin d’aborder le sujet de l’accompagnement des agriculteurs face aux dégâts causés par le gel.

Il faut remonter à 1991 pour recenser un épisode climatique comparable à celui qui a ravagé les exploitations agricoles du pays. Le Premier Ministre Jean Castex a alors annoncé que tous les mécanismes de soutien seront activés sans délai, notamment avec un dégrèvement de taxe foncière, un report ou annulation de charges.

Le Premier Ministre a également annoncé qu’il souhaite mettre en place un dispositif supplémentaire financé par la solidarité nationale. Ainsi, avec le plan France Relance, 70 millions d’euros seront déployés pour permettre aux agriculteurs d’investir dans des équipements de protection. L’État décide alors d’agir sur le long terme, car c’est cela qu’attendent les agriculteurs qui sont de plus en plus confrontés aux aléas climatiques.