Archives 2016

Contenu

Vœux conjoints du préfet et du président du conseil départemental de l’Ardèche

 

Le mois de janvier est ponctué par les traditionnelles cérémonies des vœux. A l’occasion de cette nouvelle année, le préfet Alain TRIOLLE et le président du conseil départemental Hervé SAULIGNAC, ont organisé une cérémonie conjointe qui s’est déroulée le mercredi 13 janvier au théâtre de Privas.

 

Étaient présentes à cette cérémonie de nombreuses personnalités du département parmi lesquelles l’ensemble des élus, des représentants des corps constitués, du monde économique, des milieux associatifs et des fonctions publiques.

Au cours de son allocution, le préfet a présenté les différents défis que l’Ardèche devra relever et tracé plusieurs perspectives.

Voici quelques extraits de son discours :

"Après cette année de rupture trois défis s’offrent à nous en 2016.

Vivre

Vivre libres
Profiter des atouts du territoire en termes de culture (musées, spectacle vivant, patrimoine, etc.), en termes de sport (1er département en nombre de licenciés, grand nombre de manifestations sportives d’envergure locale mais aussi internationale).
Favoriser le dynamisme des médias et de la presse locale.
Encourager et participer au débat dans le respect des opinions de chacun.

Vivre ensemble
Avec ou sans religion.
Sans stigmatisation. L’Ardèche est historiquement une terre de liberté qui a lutté pour la liberté religieuse de chacun et qui a connu diverses vagues d’immigration.
Sans peur et sans angoisse mais avec lucidité.

Seuls ceux qui refusent de vivre ensemble s’excluent et sont dangereux. Nous devons continuer à accueillir, comprendre et discuter.

Nous devons aussi, lorsque les circonstances l’imposent, exclure de la Nation ceux qui se mettent volontairement hors du vivre ensemble. La République n’existe que dans le combat pour ses valeurs.

En ce début d’année, je pense aussi à tous ceux qui sont éloignés mais bien présents.

(...)

2016 sera une année de fidélité à ce qui fait la fierté et l’identité ardéchoise. Jaurès disait qu’être fidèle à la tradition, c’est être fidèle à la flamme et non à la cendre. La flamme doit continuer à nous animer pour demain et pour l’Ardèche".

Retrouvez l’intégralité des éléments de discours du préfet de l’Ardèche. (format pdf - 146 ko - 15/01/2016)