Contenu

Le préfet remercie l’ensemble des acteurs mobilisés dans la lutte contre l’incendie de Lavilledieu

 

Dans la matinée du mercredi 27 juillet 2022, une douzaine de départs de feu ont été signalés sur la zone du Coiron, à l’est d’Aubenas. Le plus important d’entre eux, sur les communes de Lussas, Lavilledieu et Vogüé, a été fixé au matin du jeudi 28 juillet, à l’issue d’une lutte acharnée remportée par les soldats du feu. Au total, près de 1250 hectares sont partis en fumée.

Face à ce sinistre majeur, le plus important depuis 20 ans en Ardèche, des moyens exceptionnels ont été mobilisés au nom de la solidarité nationale :
• Au pic de la crise, plus de 650 sapeurs-pompiers et forestiers-sapeurs ont été déployés simultanément, dont 360 personnels issus de 12 départements voisins.
• Ces moyens au sol ont été appuyés par des moyens aériens conséquents : 5 Canadairs et 1 Dash qui ont effectué plus de 130 largages, ainsi qu’un hélicoptère de la sécurité civile.
• Les engins de l’Unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile 7 pour traiter les foyers inaccessibles et empêcher toute reprise du feu.

Le Centre opérationnel départemental (COD) a également été activé à la préfecture dès le début de la crise pour coordonner l’ensemble des acteurs agissant sur le terrain.

Le préfet salue, au nom des Ardéchois, le courage et le dévouement exemplaire des soldats du feu, dont 6 ont été légèrement blessés au cours des opérations. Grâce à leur engagement sans faille, aucune victime n’est à déplorer et les points sensibles de la zone industrielle de Lavilledieu et de Vogüé-village ont été protégés des flammes. Dès mercredi soir, les 350 personnes évacuées à titre préventif ont pu regagner leur domicile.

Ce bilan remarquable n’aurait pas été possible sans l’extraordinaire élan de solidarité qui s’est manifesté depuis le début de l’incendie. Le préfet remercie la forte mobilisation des élus locaux, qui ont accompagné les forces de l’ordre dans les évacuations et mis à disposition leurs locaux pour accueillir les personnes évacuées et les sapeurs-pompiers. Plus largement, les habitants, les associations agréées de sécurité civile, les commerces et les entreprises ont apporté un soutien logistique indispensable aux sapeurs-pompiers (fourniture de lits, de repas ou de carburant).

Le préfet souligne l’action décisive des forces de sécurité intérieure, et en particulier de gendarmerie, qui ont procédé à l’interpellation du suspect. Comme l’a annoncé la Procureure de la République de Privas, celui-ci a été mis en examen pour incendie volontaire et placé en détention provisoire.

Le préfet appelle tous les Ardéchois à la plus grande vigilance, dans un contexte où l’augmentation des températures et la sécheresse des sols facilitent l’émergence de nouveaux foyers d’incendies.

 
 

Documents associés :