Contenu

Sécheresse : mesures de restriction des usages de l’eau

 

sur les bassins versants de la Cance, du Doux, de l’Eyrieux et de l’Ardèche.

 

En l’absence de pluies depuis la fin de l’été, les débits des cours d’eau restent très bas et sont inférieurs à 10 % des débits moyens interannuels sur les bassins hydrographiques de la Cance et de l’Ardèche, et inférieurs à 2,50 % des débits moyens interannuels sur les bassins hydrographiques du Doux et de l’Eyrieux.

Cette situation d’extrême sécheresse qui se poursuit en ce début d’automne invite donc à des pratiques économes en matière de consommation d’eau quel que soit l’usage.

Le préfet de l’Ardèche a décidé par arrêté préfectoral de maintenir jusqu’au 15 novembre 2017 :
- le classement des bassins hydrographiques de la Cance, de l’Ardèche au niveau
« ALERTE RENFORCEE »,
- le classement des bassins hydrographiques du Doux et de l’Eyrieux au niveau
« CRISE » et d’y imposer les limitations des usages de l’eau définies par l’arrêté cadre « sécheresse » n° 2013-191 0001 du 10 juillet 2013.
- le classement du bassin de la Loire en situation de « vigilance ».

Les ressources spécifiques de la Fontaulière en aval du barrage de Pont-de-Veyrières, de l’Ardèche en aval de la confluence avec la Fontaulière et du Chassezac en aval du barrage de Malarce sont placées en situation d’« Alerte Renforcée ».
La ressource spécifique de l’Eyrieux en aval du barrage des Collanges est quant à elle
placée en situation de "CRISE".

Lire le communiqué de presse. (format pdf - 162.9 ko - 17/10/2017)

Pour plus d’informations, lire cet article.