Contenu

Seuil des anciennes Brasseries à Ruoms : point de situation au 28 septembre 2021

 

Point de situation suite aux travaux de confortement de l’ouvrage et à la réunion de concertation du 27 septembre 2021

Les services de l’État ont constaté, le 1er septembre, l’état de dégradation important du seuil des anciennes brasseries à Ruoms. Considérant le danger grave et imminent, le préfet de l’Ardèche a décidé, par arrêté préfectoral du 2 septembre 2021, d’interdire temporairement la navigation sur un tronçon de la rivière Ardèche situé à proximité du seuil et d’exiger des mesures d’urgence de la part du propriétaire de l’ouvrage.

Un rapport de la DREAL a été rendu suite à la visite de l’ouvrage le 3 septembre, celui-ci indique que les dégradations de l’ouvrage sont de nature à mettre en cause sa stabilité. Les conclusions de ce rapport ont été présentées aux élus et partenaires le 10 septembre dernier.

À l’issue de cette rencontre, le propriétaire de l’ouvrage a réalisé rapidement les travaux de confortement d’urgence de l’ouvrage. Les travaux ont été réalisés sans dommage pour la rivière et ont permis la remise en eau de l’ouvrage.

Le préfet de l’Ardèche a décidé d’organiser une seconde réunion de concertation suite aux travaux réalisés sur le seuil des brasseries. Cette réunion, animée par M. Patrick LEVERINO, sous-préfet de Largentière, a eu lieu lundi 27 septembre en présence des services de l’État, du propriétaire de l’ouvrage, des élus, des usagers de la rivière et des partenaires INRAE, EDF et l’EPT du Bassin versant de l’Ardèche.

Les travaux urgents ayant été réalisés sur le seuil des brasseries, le propriétaire va désormais engager une démarche d’entretien de l’ouvrage sur un plus long terme. Rapidement, une étude topographique sera réalisée et, si nécessaire, une étude de l’« onde de rupture » consistant à modéliser informatiquement une rupture éventuelle de l’ouvrage, afin de finaliser le classement administratif du seuil et de définir le cadre réglementaire dans lequel des travaux de plus long terme viendront compléter les travaux d’urgence déjà réalisés.

À ce jour, l’interdiction de navigation est maintenue afin de permettre d’achever le diagnostic complet du seuil des brasseries.

Le préfet de l’Ardèche tient à remercier l’ensemble des acteurs concernés dans la gestion de cet ouvrage pour leur réactivité et leur mobilisation.