Contenu

Comité départemental grands prédateurs du 12 janvier 2023

 

Le 12 janvier dernier s’est tenu en préfecture, le comité départemental « grands prédateurs » de l’Ardèche présidé par M. le préfet, en présence de la DDT, des représentants du monde agricole, de l’OFB et du réseau Loup-Lynx.

En 2022, 19 attaques ont été enregistrées sur le territoire. La perte de 114 animaux issus d’élevages (principalement ovins) a été indemnisée pour un total d’environ 25 000 euros.

Le réseau des observateurs est actif 
 : plus de 10 pièges photographiques ont été déployés sur le territoire.
En 2022, 44 dossiers ont été déposés pour des demandes d’aides à l’acquisition de moyens de protection (chiens, clôtures, etc.) pour un total de 120 000 euros de subvention. 17 éleveurs ont par ailleurs reçu de l’État du matériel de protection au titre des mesures d’urgence.
Pour rappel, le dépôt des demandes d’aides à la protection sont ouvertes pour les éleveurs jusqu’au 31 mai inclus.

Par ailleurs, 15 arrêtés de tirs de défense ont pris fin le 30 novembre 2022. 5 nouveaux arrêtés de tirs de défense ont été pris en décembre 2022 pour une durée d’un an. Les lieutenants louvetiers ont été formés aux techniques spécifiques de ces tirs de défense.

Pour 2023, les zonages permettant aux éleveurs d’accéder à des aides pour protéger leurs troupeaux seront étendus. Le « cercle 2 » concernera désormais une large partie sud du département.

Deux réunions d’information sur le terrain seront coorganisées par la chambre d’agriculture et la DDT pour porter au plus près des éleveurs les informations utiles concernant les mesures de protection. Un accompagnement au dépôt des demandes d’aides à la protection sera également mis en œuvre.

L’État reste mobilisé aux côtés des éleveurs pour répondre à la problématique que génère la présence du loup sur leurs pratiques. Il met tout en œuvre pour limiter l’impact sur les cheptels ardéchois.

 
 

Documents associés :